Actualisé

Décès tragiqueKnut s'est noyé après une attaque cérébrale

D'après le premiers résultats de l'autopsie, la mascotte du zoo de Berlin, décédée subitement samedi dernier, avait des tissus cérébraux altérés.

par
atk

L'autopsie de l'ours polaire Knut, mort subitement samedi, a mis en évidence «une altération des tissus cérébraux», qui serait à l'origine de son décès, a annoncé mardi le zoo de Berlin.

Les premiers résultats de l'autopsie «ont montré d'importantes altérations des tissus cérébraux, qui peuvent être considérées comme la cause de la mort», écrit l'institution berlinoise.

L'ours, célébrité internationale et qui a déjà permis au zoo d'engranger des millions d'euros de recettes, est mort subitement samedi à l'âge de 4 ans, alors que les ours polaires peuvent souvent vivre plus de 30 ans.

«Aucun autre organe ne présentait de déformation», précise le zoo qui souligne que les résultats de tests bactériologiques et histologiques, nécessaires pour connaître de façon certaine la cause du décès, ne seront attendus avant plusieurs jours.

Mardi matin, le zoo de Berlin a aussi annoncé son intention de construire un monument à le mémoire de Knut, en lançant un appel aux dons pour financer la sculpture. L'ours, devenu quelques mois après sa naissance en décembre 2006 le «chouchou» des médias et du public, a permis au zoo d'être connu dans le monde entier. Des peluches, des chansons, un film et des gadgets ont également été commercialisés.

Mort en direct

De nombreux visiteurs ont vécu la mort de Knut en direct samedi après-midi. Une vidéo, qui circule actuellement sur internet, visible ci-dessus, montre les dernières secondes de vie du plantigrade.

(atk/afp)

Mémorial pour Knut

Le zoo de Berlin va construire un mémorial pour l'ours polaire Knut, mort subitement samedi, a-t-il annoncé mardi, en lançant un appel aux dons pour financer la sculpture.

L'ours, célébrité internationale et qui a déjà permis au zoo d'engranger des millions d'euros de recettes, est mort à quatre ans seulement pour des raisons indéterminées. Une autopsie est en cours pour permettre d'en savoir plus.

«Knut continuera de vivre dans le coeur de nombreux visiteurs», a souligné le président de l'association des Amis du zoo, qui a lancé cette initiative. «Avec un monument, il y aura quelque chose qui reste pour les futures générations et qui permettra de conserver le caractère unique de cette personnalité animale», a-t-il ajouté, cité dans un communiqué.

Knut, devenu quelques mois après sa naissance en décembre 2006 le «chouchou» des médias et du public, a permis au zoo d'être connu dans le monde entier. Des peluches, des chansons, un film et des gadgets de plus ou moins bon goût ont également été commercialisés.

afp

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!