Coupe de Suisse: Köniz mise sur l'expérience
Actualisé

Coupe de SuisseKöniz mise sur l'expérience

Les banlieusards bernois tenteront de faire trébucher le FC Sion, jeudi soir (19h30) en 8es de finale de la Coupe de Suisse.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
L'ancien lucernois Jean-Michel Tchouga (en noir) mènera l'attaque du club de Promotion League.

L'ancien lucernois Jean-Michel Tchouga (en noir) mènera l'attaque du club de Promotion League.

A Köniz, on se donne les moyens de réussir. René Lanz, mécène du club de Promotion League, a mis à disposition de son entraîneur, Bernard Pulver, une équipe compétitive. Liés par une longue amitié, les deux hommes tentent depuis une saison et demie d'amener Köniz en Challenge League. Pour y parvenir, ils misent sur des joueurs qui ont fait leurs preuves au niveau supérieur.

Ainsi, le capitaine Carlos Varela, Miguel Portillo ou Jean-Michel Tchouga, tous actifs dans la meilleure ligue du pays durant leur carrière, constituent l'ossature de l'effectif bernois. Dernier arrivé, le milieu Sid-Ahmed Bouziane a rapidement trouvé sa place. «Köniz reste un club convivial malgré les importants moyens à disposition et des ambitions affichées», a découvert l'ancien joueur du Mont, qui n'a pas hésité longtemps avant de quitter le club de Serge Duperret. «J'ai un enfant, un 2e va arriver et j'ai entrepris des études de médecine à Genève, explique-t-il. J'avais besoin d'évoluer avec un peu moins de pression aussi. En passant du Mont, qui lutte pour sa survie en Challenge League, à Köniz, une équipe qui tourne bien, tout devient plus facile.» Assurément, le salaire doit lui aussi être plus intéressant près de Berne que sur les hauts de Lausanne, mais cet aspect-là de la question, le joueur ne l'a pas évoqué.

Contre Sion, ce soir, il s'agira pour l'outsider alémanique de bien maîtriser l'entame de match. «Si nous ne prenons pas de but en début de partie, tout peut arriver. On a de l'expérience à revendre et nous nous en servirons», a encore ajouté Bouziane.

169 rencontres

Si l'on additionne le nombre de matches disputés en Super League, Challenge League ou dans une ligue professionnelle étrangère par les onze joueurs de départ probables, 169 rencontres séparent Köniz de Sion. Les Bernois en comptent 1671, contre 1502 pour les Valaisans.

Ton opinion