Actualisé 04.12.2006 à 06:34

Kogo s'impose au sprint et bat le record de l'Escalade

Comme en 2005, Micah Kogo a imposé sa loi sur la course de l'Escalade, à Genève.

Mais le Kényan de 20 ans a été inquiété jusqu'au bout par l'Autrichien Günther Weidlinger. Si, l'an passé, il avait pu courir à sa main, cette fois Kogo a dû s'employer à fond pour conserver sa couronne et son record. Le détenteur de la meilleure performance mondiale de l'année sur 10 000 m (26'35''63) semblait même avoir perdu la partie lorsqu'il a été lâché en montée par Weidlinger à 2 km du but. Mais il est parvenu à revenir dans la descente, pour finir au coude à coude avec l'Autrichien dans l'interminable dernière ligne menant à l'arrivée.

Kogo, en 20'02'' (21,7 km/h de moyenne), l'a emporté pour un dixième, améliorant de 7'' son record de l'an dernier. «C'était une bonne préparation pour les sélections kényanes en vue des Mondiaux de cross», a relevé l'athlète des hauts plateaux. Tout meilleur performer mondial qu'il soit, Kogo n'est pas assuré d'obtenir son ticket pour les Mondiaux, qui auront lieu dans son pays, à Mombasa, à la fin du mois de mars. Meilleur Suisse, le Bernois Christian Belz a terminé 5e, à 40''.

Dans l'épreuve féminine, la première place n'a pas échappé à la Kényane Caroline Chepkwony. Elle s'est imposée en 15'16'' devant la Canadienne Aster Bacha, déjà 2e en 2004 et en 2005. La Jurassienne Angéline Joly a été épatante (3e), volant la vedette dans le camp suisse à Anita Weyermann. Quadruple gagnante de l'épreuve, la Bernoise de 29 ans s'est classée au 8e rang.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!