La Chaux-de-Fonds(NE): Komax va supprimer une quarantaine d'emplois
Actualisé

La Chaux-de-Fonds(NE)Komax va supprimer une quarantaine d'emplois

Le groupe industriel lucernois va biffer environ 40 de ses 150 postes sur le site de Komax Systems LCF, à La Chaux-de-Fonds, actif dans les techniques médicales.

Les personnes touchées, près d'un quart des effectifs, bénéficieront de mesures de soutien.

Les personnes touchées, près d'un quart des effectifs, bénéficieront de mesures de soutien.

La restructuration vise à garantir la pérennité de la société chaux-de-fonnière, a expliqué mardi le groupe basé à Dierikon (LU), dont l'activité principale consiste à fabriquer des systèmes de confection de câbles. Komax Systems LCF fait quant à elle partie de la division Komax Medtech.

L'entreprise des Montagnes neuchâteloises a connu un exercice 2014 difficile, en raison du franc fort et de la «frilosité de nombreux clients qui ont retardé leurs décisions d'investissement», des clients en majorité établis dans la zone euro. Une situation qui a entraîné des surcapacités, précise le communiqué.

Mesures insuffisantes

Depuis la suppression du cours plancher vis-à-vis de l'euro, la situation de la société a continué à se dégrader et les objectifs de chiffre d'affaires et de bénéfices ne seront probablement pas atteints, précise encore Komax. Les mesures d'amélioration de l'efficience et de stabilisation des résultats introduites ces trois dernières années ne s'avèrent pas suffisantes pour garantir la pérennité du site.

La procédure de consultation avec les partenaires sociaux, obligatoire lors de licenciements massifs, a débuté mardi, a indiqué à l'ats le porte-parole Marco Knuchel. Les négociations, qui portent notamment sur un plan social, devraient durer une semaine.

Komax va offrir son aide aux personnes concernées en matière de recherche d'emploi et de retraites anticipées, en prolongeant les délais de préavis et en facilitant les nominations sur un autre site ou auprès de sa division de machines pour câbles, précise encore le porte-parole.

Contrecoup du taux plancher

En 2014, Komax a augmenté ses ventes de 11% à 360 millions de francs. Les entrées de commandes ont quant à elles progressé de 6,9%, à 367,7 millions. La société de Dierikon emploie quelque 1500 personnes, réparties dans 60 pays.

Le groupe avait toutefois prévenu que l'entreprise subira le contrecoup de l'abandon par la Banque nationale suisse (BNS) du taux plancher de 1,20 franc pour un euro. Komax avait annoncé la mise en oeuvre de mesures pour équilibrer dépenses et revenus, ainsi que pour couvrir les fluctuations des taux de change.

Les résultats annuels et le rapport détaillé seront publiés le 24 mars. (ats)

Ton opinion