Actualisé

Kosovo: ouverture de la dernière réunion serbo-kosovare

Vienne - Les dirigeants serbes et kosovars albanais ont ouvert samedi à Vienne leur ultime réunion avec le médiateur de l'ONU Martti Ahtisaari pour discuter de son plan de statut pour le Kosovo.

Celui-ci propose une large souveraineté sous surveillance internationale.

M. Ahtisaari a reçu ses hôtes, les présidents serbe Boris Tadic et kosovar Fatmir Sejdiu et les Premiers ministres Vojislav Kostunica pour Belgrade et Agim Ceku pour Pristina, peu après 10h00 locales dans le palais Hofburg au coeur de la capitale autrichienne.

A son arrivée, le président Sejdiu a souligné qu'il était venu à Vienne pour «terminer ce processus important et montrer notre contribution pour un Kosovo indépendant» afin d'en faire «un Etat moderne».

La délégation serbe n'a fait aucun commentaire à son arrivée. Belgrade a rejeté le plan de l'émmissaire onusien car il mènera à terme, selon les autorités serbes et la population à «l'indépendance inaccceptable» de cette province du sud de la Serbie peuplée à 90% d'Albanais et qui représente 15% du territoire serbe.

Dernière version

Ce dernier sommet serbo-kosovar à l'invitation de l'émissaire de l'ONU fait suite à une ultime semaine, début mars, de négociations entre les deux camps sous l'égide de M. Ahtisaari qui constatait alors qu'à l'issue des discussions «les positions des deux parties restaient diamétralement opposées».

L'adjoint de M. Ahtisaari, Albert Rohan, a souligné samedi qu'à l'issue de cet ultime sommet, les services du médiateur de l'ONU allaient «finaliser la semaine prochaine la dernière version du plan et le soumettre ensuite au Conseil de sécurité de l'ONU» pour approbation.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!