Actualisé 12.10.2014 à 21:10

Hockey - LNAKossmann a payé les pots cassés par ses protégés

Fragilisé par des résultats peu glorieux, le Canadien a été licencié par Fribourg Gottéron. Son successeur n'est pas connu.

de
Grégory Beaud
Hans Kossmann devra quitter Saint-Léonard

Hans Kossmann devra quitter Saint-Léonard

A chaque fois qu'une tête tombe, c'est la même rengaine à base de «on ne pouvait pas virer 22 joueurs». Ainsi, le directoire a mis un terme à sa collaboration de 3 ans et demi avec Kossmann. Les joueurs, fantomatiques depuis septembre, vont bien. Merci pour eux. Le directeur général du club, Raphaël Berger, se défend de toute décision précipitée: «Après le match à Zurich, nous avions prôné la patience et laissé du temps à Hans Kossmann. Mais avec 2 points lors des 3 dernières rencontres, il nous fallait réagir si nous voulions garder nos chances d'aller en play-off.»

La grogne s'était installée dans le vestiaire des Dragons depuis des mois. Les méthodes de Hans Kossmann ne passaient plus. Les dents avaient grincé en janvier déjà avec le transfert de Romain Loeffel à Genève. Cette manœuvre destinée à reprendre le vestiaire en main s'est retournée contre Kossmann. Depuis ce 31 janvier, cela a été de mal en pis pour Fribourg et, par ricochet, pour le coach.

Immanquablement, le nom de Sean Simpson sera sur toutes les lèvres. Trop cher, l'ancien sélectionneur national ne devrait pas être l'heureux élu. Des Gil Montandon ou Andrei Khomutov pourraient-ils sortir du chapeau? «Je vous laisse spéculer, a contré Berger. Le facteur financier ne sera pas négligé.»

Twitter, @GregBeaud

40 jours

Peu avant le début du championnat, Gottéron avait prolongé le contrat de son coach jusquau terme de la saison 2015-2016... avec option pour un an supplémentaire. Quarante jours plus tard, Hans Kossmann a été remercié. Difficile de faire volte-face plus rapide.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!