Hockey - LNA: Kossmann: «Il faut gagner pour lancer la série»
Actualisé

Hockey - LNAKossmann: «Il faut gagner pour lancer la série»

L'entraîneur de Fribourg Gottéron est sûr que son équipe peut faire mieux. Menés 0-2, les Dragons devront à tout prix s'imposer mardi, face à Kloten.

par
Grégory Beaud
Fribourg
Hans Kossmann n'a pas perdu la flamme.

Hans Kossmann n'a pas perdu la flamme.

L'entraînement du matin n'était pas des plus convaincants. Si, dans l'attitude, les joueurs de Fribourg Gottéron ont semblé concernés et concentrés, les passes ont fréquemment été mal assurées. Loin de s'affoler, Hans Kossmann en est persuadé: son équipe gagnera l'Acte III, à la maison.

Hans Kossmann, peut-on parler de vent de panique du côté de Saint-Léonard?

Non, on ne peut pas dire ça. En play-off, tout va très vite. Nous sommes désormais menés 0-2 et on ne peut plus rien y changer. Nous devons désormais gagner le troisième match et la série sera vraiment lancée.

Où se situe la différence entre Fribourg et Kloten?

Nous avons eu besoin de temps pour nous adapter au rythme de ce nouvel adversaire. Il a fallu changer de vitesse. Ce que nous avons été capables de faire dès samedi à l'extérieur. Il ne nous a finalement pas manqué grand-chose. Une petite part de chance. Si nous continuons à travailler de la sorte, cela va tourner.

Ce n'est donc qu'une question de chance?

Je le pense, oui. Surtout si l'on regarde les buts que nous avons donnés à Kloten... Je sais que mon groupe est capable de réagir dans les situations délicates comme nous en vivons actuellement.

Comment inverser la tendance, alors?

Changer quelque chose au niveau de l'alignement est une possibilité. Je n'ai pas encore pris de décision définitive. Ce qui est certain, ce que nous devrons jouer notre meilleur match de la série. Bosser fort et provoquer des erreurs chez Kloten.

Et peut-être un petit coup de pouce de vos joueurs suisses? Les Sprunger, Monnet, Bykov ou Plüss sont très discrets ...

Notre quatrième ligne est un gros plus pour nous. Mais il est évident que nos bons joueurs en attaque n'ont pas encore été à la hauteur. Nous en sommes conscients. Je ne pense pas que six attaquants marqueront demain, mais nous avons besoin que les gars participent activement.

Sprunger et Dubé absents

Lors de l'entraînement matinal, Fribourg Gottéron a patiné sans Julien Sprunger et Christian Dubé. Hans Kossmann s'est voulu rassurant quant à la présence des deux attaquants pour l'Acte III, mardi soir: «Ils seront là, cela ne fait aucun doute.»

Ton opinion