Slalom hommes : Kostelic échoue face aux jeunes
Actualisé

Slalom hommes Kostelic échoue face aux jeunes

Le Croate a dû se contenter d'un nouvel accessit lors du slalom nocturne derrière Marcel Hirscher et Felix Neureuther .

Avant cette édition 2012, Kostelic s'était déjà classé trois fois au 2e rang dans sa ville natale. Autant dire qu'il espérait enfin s'imposer devant son public, qui plus est le jour du 30e anniversaire de sa soeur Janica. Mais malgré ses efforts, le vétéran de 32 ans a buté face à la nouvelle génération.

Une nouvelle vague dont Marcel Hirscher est le plus brillant représentant. A 21 ans, le prodige de Salzbourg a déjà triomphé six fois en Coupe du monde. Cette saison, il est même le skieur le plus prolifique avec trois succès.

Hormis une élimination à Flachau, il n'est d'ailleurs pas loin du sans-faute cet hiver puisqu'il n'a jamais quitté le top 6 en huit courses. Cette régularité dans les disciplines techniques en fait le nouveau leader au classement général de la Coupe du monde, où il devance dorénavant Aksel Lund Svindal (No) de 69 points.

S'il continue à ce rythme, à commencer ce week-end à Adelboden, il sera l'un des très sérieux prétendants au grand globe de cristal. Mentalement, l'Autrichien a en tout cas prouvé qu'il supportait la pression. Meilleur temps de la première manche à Zagreb, il a résisté au rush de ses rivaux et à une piste dégradée pour conserver 29 centièmes d'avance sur Neureuther et 48 sur Kostelic.

Schmidiger bien seul

Côté suisse, seul Reto Schmidiger a sauvé l'honneur. Le Nidwaldien a pris la 19e place. Classé 23e sur le tracé initial, le double champion du monde juniors de slalom s'est lâché lors de son second passage, mais cela ne s'est pas traduit par une spectaculaire remontée au classement.

Les trois autres Suisses engagés n'ont eu droit qu'à une manche. Marc Berthod a essuyé sa quatrième élimination consécutive, Markus Vogel a été disqualifié et le néophyte Marco Tumler a terminé loin du «cut».

Privée de Justin Murisier et Marc Gini (blessés) ainsi que de Silvan Zurbriggen (qui veut se concentrer sur la vitesse), l'équipe de Suisse de slalom semble plus anémique que jamais. En attendant le véritable avènement de Schmidiger (19 ans), le pensum devrait continuer dimanche à Adelboden, puis tout au long de janvier considéré comme le «mois du slalom» (5 courses).

Ton opinion