Actualisé 01.12.2017 à 20:15

Ski alpinKriechmayr crée la surprise à Beaver Creek

L'Autrichien de 26 ans a signé son premier succès en Coupe du monde. Les Suisses largués.

Vincent Kriechmayr a remporté son premier succès en Coupe du monde.

Vincent Kriechmayr a remporté son premier succès en Coupe du monde.

Keystone

Vincent Kriechmayr a créé la surprise en décrochant, à 26 ans, son premier succès en Coupe du monde lors du super-G de Beaver Creek. Meilleur Suisse, Thomas Tumler s'est classé 12e.

Cinquième dans la discipline aux Mondiaux de St-Moritz en début d'année, Vincent Kriechmayr a devancé de 0''23 le favori norvégien Kjetil Jansrud, victorieux dans la discipline la semaine dernière à Lake Louise. L'Autrichien ne comptait jusqu'ici que trois podiums en Coupe du monde, tous obtenus en super-G.

Parti avec le dossard no 3, Vincent Kriechmayr a compris tout de suite qu'il avait signé un chrono de tout premier plan, battant de 0''60 le temps de son compatriote Matthias Mayer (6e au final, à égalité avec Aksel Lund Svindal). Et le natif de Linz a pu brandir le poing lorsque Kjetil Jansrud (no 15) échouait à 0''23. «J'ai remarqué pendant le parcours de Matthias que le tracé était plus simple qu'imaginé lors de la reconnaissance. J'ai donc attaqué à fond», a expliqué le vainqueur du jour.

Le podium est complété par un autre Autrichien, Hannes Reichelt, 3e à 0''33. Le Français Adrien Théaux a pour sa part échoué au 4e rang, trois semaines après la mort de son coéquipier David Poisson à l'entraînement au Canada.

Feuz décevant 25e

Attendus avant tout en descente samedi, les Suisses n'ont pas signé d'exploit. Thomas Tumler a néanmoins égalé sa deuxième meilleure performance en Coupe du monde en concédant moins d'une seconde au vainqueur (0''94). Le Grison de 28 ans, dont le meilleur résultat à ce niveau est un 8e rang (super-G des finales de St-Moritz en 2016), a ainsi un demi-ticket olympique en poche.

Beat Feuz, vainqueur en descente à Lake Louise et 12e en super-G au Canada, a échoué à une modeste 25e place. L'Emmentalois a concédé 1''89 sans avoir commis de faute. Il accusait déjà 0''63 de retard après 15'' de course... Deuxième meilleur Helvète, le Zurichois Gilles Roulin a quant à lui obtenu son meilleur résultat dans la discipline en Coupe du monde avec un 17e rang.

Mauro Caviezel semblait pour sa part en mesure de signer une performance de choix. Le Grison a cependant chuté et connu l'élimination, alors que ses sensations étaient jusque-là excellentes. Il n'accusait d'ailleurs que 26 centièmes de retard sur Vincent Kriechmayr au temps intermédiaire à mi-parcours, et aurait pu prétendre à une place sur l'estrade. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!