Kristen, la prostituée du gouverneur
Actualisé

Kristen, la prostituée du gouverneur

Le gouverneur de l'Etat de New York, Eliot Spitzer, a annoncé hier sa démission suite à la révélation de sa relation avec une prostituée. Voici les photos de celle qui a fait tomber le politicien.

Le New York Times, par qui l'affaire est arrivée, est parvenu à retrouver la jeune femme source du scandale qui a poussé Eliot Spitzer à démissionner de ses fonctions de gouverneur de l'État de New York.

Alexandra Ashley Dupré, identifiée dans l'enquête et dans le monde de la nuit comme «Kristen» a déclaré au New York Times: «Je ne veux pas être un monstre».

Selon le journal américain, Kristen, dont le tarif est de 1'000 dollars de l'heure, se serait rendue avec Eliot Spitzer au Mayflower Hotel de Washington pour se livrer à des activités lubriques.

Eliot Spitzer risque la prison

Le fait de payer pour des relations sexuelles est puni par la loi à Washington. Eliot Spitzer, 48 ans, encourt donc des poursuites judiciaires pour avoir eu recours au service de prostituées mais aussi pour la façon dont les prostituées avaient été payées. Un système de virements sur des comptes de sociétés fantômes existait depuis des années, selon le New York Post.

Kristen ne serait visiblement pas la seule puisque le quotidien parle de 80.000 dollars dépensés avec des prostituées. En cas de tentatives de dissimulation de l'origine et des motifs des virements, il s'agirait de fraude, une accusation qui peut valoir jusqu'à 5 ans d'emprisonnement.

Un certain «Client 9»

Alexandra Ashley Dupré n'a pas voulu donner de détails sur sa relation présumée avec le gouverneur qu'elle aurait rencontré à l'Emperors Club Vip, où elle travaillait comme call-girl. On ne sait donc pas si elle a vu l'ex-gouverneur, qui est appelé «Le Client 9» dans l'établissement nocturne, à une seule ou à plusieurs reprises.

Une chanteuse de r'n'b devenue Call-Girl

La jeune femme de 22 ans, qui s'appelait avant Ashley Youmans, est venue à New York pour tenter de faire carrière comme chanteuse de r'n'b. Elle a déclaré au New York Times: «C'était une période très difficile et compliquée».

Sur sa page Myspace, qui a reçu de très nombreuses visites depuis la révélation de son nom, la chanteuse-Call-Girl affirme : «J'ai été seule et j'ai abusé de drogues. Je suis ici à New York pour la musique. La musique est tout pour moi».

Sur le Myspace d'Alexandra Ashley Dupré, il est possible d'écouter une de ses chanson, «What We Want». Ce titre est extrait de son maxi 2 titres, «Unspoken Words» déja en vente sur le site AmieStreet.com.

Ecoutez le titre «What We Want»:

atk/fab

Ton opinion