Actualisé 22.12.2019 à 20:26

Ski alpinOdermatt s'est blessé au genou dans le mur final

Marco Odermatt (5e) s'est blessé dans le mur final lors de la deuxième manche du géant d'Alta Badia dimanche. Triomphe de Krisotffersen.

de
cma

La deuxième manche du Suisse durant laquelle il s'est blessé au genou.
(Source: SRF)

Marco Odermatt, pouvait rêver d'un succès au moment de s'élancer dans la seconde manche. Deuxième sur le premier tracé, il comptait 19 centièmes d'avance sur Kristoffersen. Le Nidwaldien a commis une erreur peu après le départ qui l'a relégué au cinquième rang. Le skieur de 22 ans, qui avait déjà connu cette même désillusion à Sölden (de la 3e à la 13e place), a surtout inquiété tous ses supporters dans l'aire d'arrivée, le visage grimaçant avec sa main se tenant le genou droit.

Odermatt a finalement été évacué sur une civière. De retour à l'hôtel de l'équipe suisse, il a été ausculté par un médecin. «Lorsque je suis entré dans le mur final, j'ai pris un coup en franchissant une porte et j'ai immédiatement ressenti une douleur au genou», a-t-il déclaré dans une communiqué envoyé par Swiss-Ski en fin d'après-midi. Le genou droit est touché et Marco Odermatt effectuera des examens plus approfondis lundi en Suisse pour connaître la nature exacte et la gravité de sa blessure.

Kristoffersen, puissance 20

De son côté, Henrik Kristoffersen aura dû attendre la retraite du Maître Marcel Hirscher, qui s'était adjugé les six dernières éditions, pour s'imposer enfin à Alta Badia. Le Norvégien, seulement sixième de la première manche, a signé son 20e succès en Coupe du monde, le 4e en géant et son premier sur cette piste de la Gran Risa tronquée et très vite marquée par des conditions météorologiques difficiles. Il s'est imposé devant le surprenant français Cyprien Sarrazin (22e de la première manche) et le Slovène Zan Kranjec, déjà troisième à Sölden et quatrième à Beaver Creek. Le champion du monde de la spécialité s'est également hissé au premier rang de la Coupe du monde avec 22 points d'avance sur l'Autrichien Vincent Kriechmayr.

En tête sur le premier tracé, Leif Kristian Nestvold-Haugen a rétrogradé au 11e rang de ce troisième géant de la saison après les victoires d'Alexis Pinturault à Sölden et celui de Tommy Ford à Beaver Creek. Le Français, qui était encore troisième le matin, se retrouve finalement huitième à égalité avec le Norvégien Lucas Braathen... 30e sur un premier tracé moins bosselé alors que l'Américain jamais dans le coup en Italie a dû se contenter de la 20e place.

Six Suisses dans les points

Côté suisse, Loïc Meillard, 11e de la première manche, se classe 12e alors que Justin Murisier - qui avait signé le 8e chrono - est 15e. Trois autres Suisses ont fini dans les points: Gino Caviezel (17e), Cédric Noger (25e) et Thomas Tumler (29e).

Les skieurs disputeront encore un géant parallèle ce lundi sur cette même piste de la Gran Risa d'Alta Badia avant de célébrer Noël.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!