Ski de fond – Krueger sur sa planète, Cologna très loin

Actualisé

Ski de fondKrueger sur sa planète, Cologna très loin

Simen Krueger n'a laissé aucune chance à la concurrence, lors du 15 km en style libre de Davos. Pour sa dernière, Dario Cologna a pris la 24e place. Le meilleur Suisse est Valaisan: Candide Pralong (16e). Pas de miracle chez les filles.

par
Robin Carrel
(- Davos)
Dario Cologna disputait sa dernière course à Davos.

Dario Cologna disputait sa dernière course à Davos.

freshfocus

Les mots viennent d'un expert, Dario Cologna lui-même: «Krueger skie dans une autre division Le Norvégien a outrageusement dominé le 15 km en style libre de Davos, dimanche, repoussant le 2e, son compatriote Johannes Klaebo, à 23 secondes. Le Russe Sergey Ustiugov a pris la 3e place à 27''2.

Du côté de Swiss-Ski, la meilleure performance est venue d'un homme qui ne s'entraîne pas avec le groupe suisse. Candide Pralong, qui a monté sa structure privée, a validé à Davos ce choix en prenant un magnifique 16e rang. Le Valaisan, parti avec le dossard 6, a même eu droit au «hot seat» pendant quelques minutes. Les JO de Pékin ne sont peut-être plus un simple rêve pour lui.

Cologna «déçu»

Ca a en revanche été bien plus compliqué pour Dario Cologna. Le Grison de 35 ans, qui disputait sa dernière course à Davos, a lâché plus d'une minute et 40 secondes en route et fini 24e. «Dur de dire où j'ai perdu du temps. Un peu partout je pense. Dans tous les cas, ce n'était pas une bonne course. Je suis déçu de finir à Davos sur cette note», a-t-il regretté.

Les autres Suisses en lice n'ont pas brillé non plus. Jonas Baumann a «faibli dans le dernier tour» et manqué les points (33e). Cedric Steiner (44e), Erwan Käser (45e), Beda Klee (46e) et Cyril Fähndrich (47e), notamment, ont réalisé un tir groupé loin des places d'honneur.

Johaug trop forte

Chez les dames, sur le 10 km disputé quelques heures plus tard, personne ne s'attendait à des miracles côté suisse et tant mieux, parce qu'il n'y en a pas eu! Encore toute auréolée de son magnifique 2e rang de la veille sur le sprint, Nadine Fähndrich a «arraché» le point du 30e rang dimanche. Laurien van der Graaff, elle, a abandonné en cours de route, tandis que ses autres compatriotes ont fini loin des places qui comptent.

Devant, c'est la fantastique Norvégienne Therese Johaug qui a fini sur la plus haute marche du podium et il n'y a pas eu photo. Celle qui compte 14 titres mondiaux à son glorieux palmarès a relégué la concurrence à des allures de figurantes: l'Américaine Jessie Diggins a fini 2e à 14''5, tandis que la Suédoise Frida Karlsson et son dossard jaune ont terminé 3e à 17''1.

Ton opinion

2 commentaires