Kuala Lumpur en état d'alerte pour l'arrivée de la flamme
Actualisé

Kuala Lumpur en état d'alerte pour l'arrivée de la flamme

La Malaisie, déterminée à éviter les troubles de Londres, Paris, ou San Francisco, a menacé d'arrêter les manifestants lors de l'arrivée de la flamme olympiques à Kuala Lumpur.

Un millier de policiers seront déployés sur ce parcours de 16,5 km.

Après la Malaisie, la flamme des Jeux de Pékin est attendue à Djakarta puis à Canberra, jeudi. Craignant des affrontements entre manifestants pro et anti-chinois, les autorités australiennes ont décidé lundi de revoir le tracé du relai pour éviter le centre ville. Stephen Smith, chef de la diplomatie, a lancé dimanche un appel au calme pour éviter un accès de «hooliganisme».

Après l'Australie, la flamme ira en Corée du Sud, puis en Corée du Nord, le 28 avril, avant de prendre la direction du Vietnam.

(ats)

Ton opinion