TV numérique: Kudelski tient à racheter l'entier d'Open TV
Actualisé

TV numériqueKudelski tient à racheter l'entier d'Open TV

Le groupe vaudois Kudelski a nettement amélioré son offre pour repartir à l'assaut de la société américaine Open TV.

Le prix proposé lundi par le spécialiste de la sécurité numérique atteint un peu plus de 145 millions de dollars en espèces, contre 127 millions auparavant.

Déjà majoritaire, Kudelski veut mettre la main sur les 94 millions d'actions qu'il n'a pas encore, au prix de 1,55 dollar par titre. C'est 15% de plus que le montant mis sur la table au printemps (1,35 dollar) et refusé par le conseil d'administration d'Open TV.

Pour les actionnaires minoritaires de l'entreprise californienne, cette seconde offre est donc sensiblement plus avantageuse que la précédente. De toute façon, Kudelski précise que cette fois, il se passera de l'approbation du conseil d'administration. De plus, l'offre est ferme et ne dépend pas d'un acquis minimum.

Au final, le montant versé atteindra quelque 154 millions de dollars car il comportera des éléments supplémentaires (options, frais de transaction), a précisé à l'ATS le porte-parole Daniel Herrera. Il a souligné le fait qu'un rachat complet permettrait d'intégrer encore mieux les forces des uns et des autres.

Pub, jeux, programmes

Fondé en 1994, Open TV est coté au Nasdaq depuis 1999. Il est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions en matière de télévision numérique et interactive, permettant de mettre en oeuvre des guides de programmes, des films sur demande, des enregistrements personnalisés, des applications commerciales, de la publicité interactive et ciblée, ou encore des jeux. (ats)

Ton opinion