Kuhn part en retraite, «des souvenirs plein la tête»
Actualisé

Kuhn part en retraite, «des souvenirs plein la tête»

Köbi Kuhn a tenu lundi son ultime conférence de presse en tant que sélectionneur suisse. L'heure des dernières confidences.

«Les moments de bonheur et les victoires demeurent davantage gravés dans ma tête que les journées tristes», soulignait lundi le Zurichois, le visage marqué par ces dernières semaines de labeur et par les soucis liés à la santé de sa femme. «Je tiens à remercier l'ASF pour la fidélité qu'elle m'a témoignée durant sept ans. Une période, bien entendu, marquée par des hauts et des bas, avec, notamment, quelques défaites qui ont fait davantage mal que les autres.»

«De ces années à la tête de l'équipe de Suisse, reprend Kuhn, je conserverai de nombreuses amitiés. Mon esprit est rempli de superbes rencontres et de moments privilégiés avec les joueurs. Mon souvenir le plus marquant? Assurément, la victoire de dimanche contre le Portugal (2-0).»

Kuhn est également revenu sur la compétition en cours: «Lors des trois matches que l'on a disputés, on a prouvé que l'on était capables de tenir la dragée haute à des grands d'Europe, comme le prouve notre victoire et nos deux défaites imméritées. Nous avons voulu jouer au niveau de ces équipes et nous y sommes parvenus.» Reste, bien sûr, la déception ne n'avoir pas atteint les quarts.

Une grande fête sera prochainement mise sur pied par l'ASF, en l'honneur du désormais ex-sélectionneur.

David Cherix, Feusisberg

Une carrière de joueur et de coach exemplaire

Köbi Kuhn aura marqué de son empreinte l’histoire du football helvétique. Sous le maillot du FC Zurich, «Köbi» a remporté six titres nationaux en tant que joueur, en 1963, 1966, 1968, 1974, 1975 et 1976. Il a été sélectionné à 61 reprises en équipe nationale où il a marqué 5 buts, se faisant suspendre à deux reprises pour des rentrées nocturnes lors du Mondial 1966 et en 1976. Sa carrière achevée, il s’est investit comme entraîneur de jeunes, d’abord au FC Zurich puis à l’ASF et devient sélectionneur de la Nati en 2001. Avec, à son actif, des participations à l’Euro 2004, au Mondial 2006 et à l’Euro 2008 pour un total 73 matches (32 victoires, 18 nuls et 23 défaites).

Ton opinion