Voyages : Kuoni a accru son bénéfice de 43,5% en 2011
Actualisé

Voyages Kuoni a accru son bénéfice de 43,5% en 2011

Kuoni, numéro un suisse du voyage, a fortement crû en 2011.

Le groupe zurichois a dégagé un bénéfice net de 33,3 millions de francs, supérieur de 43,5% à celui de l'exercice précédent.

La bonne performance est le fruit de la réorganisation au plan global et de la présence renforcée en Asie, a souligné Kuoni mardi à Zurich lors de sa conférence de presse de bilan. Le chiffre d'affaires a ainsi augmenté de 28,3% à 5,11 milliards de francs.

Le résultat opérationnel (niveau EBIT) s'est amélioré de 27,1% à 74,2 millions de francs, soit une marge stable à 1,5%, en dépit des charges exceptionnelles liées à la reprise l'an passé de Gullivers Travel Associates (GTA).

Au final, la croissance a été portée par GTA, les activités des tours opérateurs en Asie et l'extension des services consulaires externes VFS Global. La croissance organique ressort à 1,2%, les acquisitions ont contribué pour plus de 35% aux ventes, rapporte le voyagiste.

Pièce maîtresse de sa stratégie, le rachat du spécialiste britannique du voyage en ligne GTA, pour 720 millions de dollars, est le plus important dans l'histoire de Kuoni.

Lot de défis

La branche a pourtant connu son lot de défis l'an dernier. Le tsunami japonais et Fukushima, les troubles politiques dans le monde arabe et la crise de la dette européenne ont marqué les affaires. Au premier semestre 2011, Kuoni inscrivait encore des chiffres rouges.

Pour la période sous revue, les aléas monétaires ont aussi pesé sur les ventes, à hauteur de 8,3%. En outre, le franc fort a détourné les clients helvétiques vers des opérateurs transfrontaliers.

Marchés européens moins profitables

En octobre, le groupe a revu sa structure. Selon l'ancienne organisation, le secteur Destinations, qui comprend Kuoni Destinations Kuoni Management (KDM) et la nouvelle venue GTA, a vu ses ventes plus que doubler à 2,4 milliards de francs.

L'Europe a souffert de la chute massive de la demande vers l'Afrique du Nord et de la crise de l'euro. Ainsi, le marché Nord, avec la Scandinavie, la Grande-Bretagne et le Bénélux, enregistre un recul de 10,7% de son chiffre d'affaires à 1,46 milliard.

La division Sud s'est également tassée de 5,6% à 1,38 milliard. Parmi ses trois régions, la Suisse a vu ses ventes fléchir de 10,7% à 712 millions de francs et l'Europe du Sud de 14%. Troisième composante, l'Asie affiche une belle croissance de 17%.

Nouvelle structure

Suite à la mue opérée en octobre, les activités se partagent en trois nouveaux secteurs. La division Outbound Europe englobe les activités traditionnelles de tours opérateurs au départ de l'Europe. Elle a généré l'an dernier 36% des ventes.

Premier en importance avec 41% du chiffre d'affaires en 2011, la nouvelle entité Global Travel Services chapeaute la vente de services de gestion de destinations (destination travel services). Elle intègre les activités de GTA.

La section Emerging Markets & Specialists (23% des ventes l'an dernier) comprend les marchés émergents chinois, indien et russe (4% des produits) et les agences spécialisées (16%). S'y ajoutent les services de visa VSF Global (3%).

Débuts prometteurs

«Les premières indications de l'année nous permettent d'être confiant pour 2012», a dit Peter Rothwell. Le tourisme se porte bien. Certes, les Maldives et la Grèce constituent de nouveaux défis, a-t-il ajouté.

Côté potentiel, le numéro un du voyage en Suisse table sur le boom des réservations sur internet, l'Asie, toujours, et l'expertise de ses quelque 12'000 employés.

La performance a battu toutes les attentes. Les analystes interrogés par l'agence financière AWP attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 5,06 milliards de francs et un bénéfice net de 27,3 millions.

Kuoni proposera lors de son assemblée générale du 17 avril deux nouveaux membres du conseil d'administration, Jae Hyun (Jay) Lee et Adrianus (Adriaan) Nühn. Wolfgang Beeser ne se représentera pas. Le conseil passera ainsi de 7 à 8 membres. (ats)

Ton opinion