Zurich: Kuoni en 2014: bénéfice net en léger recul
Actualisé

ZurichKuoni en 2014: bénéfice net en léger recul

Le voyagiste zurichois a dégagé l'an dernier un bénéfice net de 67,4 millions de francs, légèrement supérieur aux anticipations formulées il y a deux mois lors de la présentation de la mutation du groupe.

Le montant apparaît légèrement inférieur aux 69,2 millions réalisés en 2013.

Le montant apparaît légèrement inférieur aux 69,2 millions réalisés en 2013.

Affichant des ventes en repli, Kuoni Group a subi un recul de sa rentabilité l'an passé. Le voyagiste zurichois, qui vient d'amorcer une profonde mutation avec l'abandon prévu cette année de son activité historique, a dégagé un bénéfice net de 67,4 millions de francs, 2,6% de moins qu'en 2013.

Sans tenir compte de l'impact d'un changement dans la prévoyance professionnelle en Suisse, le bénéfice net s'est toutefois envolé de 83,7% au regard des 36,7 millions de francs engrangés en 2013, a précisé mardi le numéro un suisse des voyages. La performance s'est cependant révélée légèrement supérieure aux 66 millions de francs attendus à mi-janvier.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s'est contracté de près d'un quart (-24,1%) à 85,7 millions. Dévoilé il y a deux mois en parallèle au recentrage du groupe dans le domaine des services pour les professionnels du voyage, le chiffre d'affaires s'est lui aussi tassé, de 2,8% à 5,51 milliards de francs. Les effets de change ont pesé à hauteur de 1,7%.

Dans le détail, seules deux unités sont parvenues à accroître leurs ventes l'an passé. Plus importante division du groupe et spécialisée dans les services à destination ainsi que ceux d'hébergement, Fully Independant Traveller (FIT) a étoffé ses revenus de 7,3% à 1,93 milliard de francs.

Activités de voyagiste en repli

FIT, qui prendra le nom de Global Travel Distribution (GTD) dans le cadre du recentrage des activités du groupe, a tiré profit d'évolutions favorables sur les marchés émergents en Asie, au Moyen-Orient, en Europe centrale et en Afrique. Toutefois, conséquence de charges de personnel en hausse et des investissements consentis dans le commerce en ligne, l'EBIT a chuté de 53 à 42 millions de francs.

Active dans le domaine des visas, l'unité VFS Global a en revanche accru sa rentabilité, son EBIT progressant en l'espace d'un an de 40,2 à 52,5 millions de francs. Le chiffre d'affaires en a fait de même, présentant une croissance de 11%, à 271 millions.

Le chiffre d'affaires de l'unité Outbound, qui regroupe les activités de voyagiste au départ de la Suisse, du Royaume-Uni, du Bénélux, de l'Inde et de Hong Kong (Outbound Europe/Asia) ainsi que de la Scandinavie et de la Finlande (Outbound Nordic), s'est dans l'ensemble réduit de 8,7% à 2,2 milliards de francs.

Dans ce segment, duquel Kuoni va se désengager, Outbond Nordic a subi le plus fort tassement de ses ventes, soit une chute de 14,1% à 844 millions de francs. Outbond Europe/Asia a de son côté vu ses revenus baisser de 5% à 1,34 milliard de francs. Le groupe attribue ces fléchissements aux troubles politiques intervenus en Egypte et en Thaïlande. La vigueur du franc a aussi pesé.

Discussions en cours

Evoquant à Zurich la réorientation stratégique du groupe, son patron, Peter Meier, a précisé que l'opération se déroule conformément aux plans prévus. Le 14 janvier dernier, Kuoni a annoncé vouloir vendre cette année son métier historique de voyagiste, y compris en ligne, pour se focaliser sur les professionnels de la branche.

M. Meier a ajouté que des discussions sont en cours avec de nombreuses entreprises, sans vouloir révéler leur identité. Le voyagiste de Migros, Hotelplan, ainsi que Tui Suisse, ont notamment fait part de leur intérêt pour les activités helvétiques de tour opérateur de Kuoni.

M. Meier a confirmé que les charges liées à ce processus de vente se monteront à 25 millions de francs. Une fois recentré Kuoni se focalisera sur les métiers de base de ses trois divisions spécialisées Global Travel Distribution (GTD), Global Travel Services (GTS) et VFS Global.

Ces affaires ont connu un rapide essor depuis le rachat en 2011 du prestataire britannique Gullivers Travel Associates (GTA). Générant près de 60% de l'ensemble des revenus, ces trois secteurs ont affiché, en 2014, une progression de leur chiffre d'affaires de 1,1% à 3,44 milliards de francs.

Prévisions ajustées

A fin décembre 2014, Kuoni employait au total 11'728 collaborateurs à plein temps, dont plus de 3800 dans les activités mises en vente. Evoquant ses perspectives, Kuoni indique avoir ajusté ses prévisions à la lumière de sa réorganisation, tout en tenant compte de la décision de la Banque nationale suisse (BNS) d'abolir le taux plancher entre le franc et l'euro.

Le groupe zurichois table désormais sur une croissance annuelle de son chiffre d'affaires de 5% sur la période 2015-2017. La marge opérationnelle (EBIT) est elle attendue à 3%. (ats)

Ton opinion