Sexy en latex: Kylie Jenner donne un coup de fouet au style dominatrice

Kylie Jenner a porté cette robe, signée Kwaidan Editions, pour dîner avec son amoureux le 8 juillet dernier à Los Angeles.

Kylie Jenner a porté cette robe, signée Kwaidan Editions, pour dîner avec son amoureux le 8 juillet dernier à Los Angeles.

Instagram kyliejenner
Publié

Sexy en latexKylie Jenner donne un coup de fouet au style dominatrice

La businesswoman titille les fantasmes fétichistes en revêtant la robe moulante d’un label pointu. La tendance s’impose chez les stars et dans les collections des créateurs.

par
Emmanuel Coissy

«Tu es tellement cool. Tu ne me déçois jamais.» Khloé Kardashian est sous le charme du look de sa demi-sœur, Kylie Jenner, et comme plus de 6,6 millions d’internautes la star de téléréalité a liké, sur Instagram, les photos de la businesswoman, âgée de 24 ans. Les images ont été publiées mardi. Il faut dire que sur ce coup-là, la reine du make-up a fait fort en se glissant dans une minirobe moulante en latex (voir le post ci-dessous).

Instagram kyliejenner

À l’instar de ses autres demi-sœurs, Kim et Kourtney, du top model Bella Hadid, de Madonna ou de l’actrice Julia Fox, elle succombe à une tendance actuelle qui tabasse: le style dominatrice. On l’observe, depuis quelques saisons dans les collections de prêt-à-porter, comme sur le dos des célébrités.

Selfie avec son copain,
le rappeur Travis Scott.

Selfie avec son copain,
le rappeur Travis Scott.

Instagram kyliejenner

La star est la matière

Cuir, latex, vinyle… Les matières favorites des adeptes du BDSM inspirent les créateurs les plus pointus. Ainsi, la robe de Kylie Jenner est un modèle griffé Kwaidan Editions. Ce label, fondé en 2016 par une Française et un Américain d’origines vietnamiennes, présente ses défilés à la Fashion Week de Paris depuis qu’il a fait partie, en 2018, des finalistes du Prix LVMH, concours le plus prestigieux du circuit pro. Sur son site internet, le duo clame qu’il «puise son inspiration dans l’univers du fétichisme et dans tout ce qui est subtilement obscène».

Instagram kyliejenner

Quinn du fétichisme

Violet Chachki et son esclave défilent pour Richard Quinn, collection automne-hiver 2022-2023, à la Fashion Week de Londres.

Violet Chachki et son esclave défilent pour Richard Quinn, collection automne-hiver 2022-2023, à la Fashion Week de Londres.

imago images/PA Images

On l’a dit, depuis quelques saisons, on retrouve des éléments vestimentaires, des accessoires et même des looks entiers de dominatrices dans les défilés des grands noms de la mode tels que Balenciaga, Versace, Saint Laurent, Balmain. C’est toutefois un styliste britannique, dont le patronyme est bien moins connu que les susmentionnés, qui incarne le mieux la récupération du BDSM. Richard Quinn - le bien nommé puisqu’il a été primé en personne par la reine Elizabeth II qui a assisté à un de ses défilés en 2018. Le créateur adore placer des cagoules et des combinaisons en latex dans ses collections. C’était le cas pour l’automne-hiver 2021-2022 (voir les vidéos au bas de l’article). Il enfonce le clou pour l’automne-hiver 2022-2023: la drag-queen non binaire Violet Chachki défilait vêtue en dominatrice tenant en laisse son esclave, gainé, comme elle, de PVC.

Richard Quinn, automne-hiver 2021-2022.

Richard Quinn, automne-hiver 2021-2022.

Richard Quinn

Ton opinion

9 commentaires