Audi: L'A5 Cabriolet accentue le raffinement du coupé
Actualisé

AudiL'A5 Cabriolet accentue le raffinement du coupé

Deux ans après son lancement au Salon de Genève, le gracieux coupé d'Audi se décline désormais en cabriolet.

par
Jacques Chassot

Si les Audi n'ont jamais manqué de style, le Coupé A5 a malgré tout introduit une grâce nouvelle – à l'italienne pourrait-on dire – que l'on ne connaissait pas jusqu'alors dans les volumes estampillés par la marque aux anneaux enlacés. Cette nouvelle époque coïncide avec la venue de Walter de'Silva, designer parmi les plus talentueux de son temps, à la tête du département Style du groupe Volkswagen. Voici donc pourquoi le coupé A5 arbore un supplément d'âme, qui profite bien sûr aussi à sa nouvelle déclinaison Cabriolet.

Venant remplacer dans les prochains jours un cabriolet A4 qui n'a jamais démérité, l'A5 qui lui succède est cependant d'une étoffe supérieure. De par son allure, bien sûr, mais aussi par la virtuosité de son châssis, qui permettra de coiffer cette petite gamme d'un modèle ultra-sportif, sous la forme d'un cabriolet S5 propulsé par un V6 3.0 litres dernier cri doté de l'injection directe d'essence avec suralimentation.

Enfin, contrairement à une concurrence convertie à la formule du toit rétractable, l'A5 Cabriolet reste fidèle à la classique capote de toile. Cette solution accentue ainsi l'élégance de la silhouette, tout en dégageant deux vraies places à l'arrière. Une manière de faire qui évite les strictes contingences qui encadrent les coupés-cabriolets.

Techniques: des mécaniques soignées

Livrable à partir du second trimestre 2009, le cabriolet A5 va démarrer sa carrière avec deux motorisations essence (2.0 TFSi, 3.2 TFSi) et deux turbodiesel (TDi 2.7 et 3.0) aux puissances échelonnées entre 180 ch et 265 ch. Le 1.8 TFSi 160 ch d'accès arrivera plus tard, comme le V6 3.0 de 333 ch de la S5 Cabriolet. Toutes sont dotées de l'injection directe.

Une boîte à six vitesses, une automatique multitronic à variation continue, ou encore une autre BVA à double embrayage S tronic à sept rapports, peuvent assurer la transmission de la force motrice, soit aux roues avant, soit sur les quatre («quattro»), sur les versions les plus toniques.

Capote: quinze secondes pour rouler cheveux au vent:

Audi se distingue en ne proposant pas de hard-top. A commande électrique, elle s'ouvre en 15 secondes chrono et se referme presque aussi rapidement. En option, une isolation acoustique renforcée de la capote ramène le bruit des turbulences à celui d'une berline.

Repliée dans le coffre en prenant très peu de place, le coffre affiche un bon volume pouvant être accru grâce aux sièges arrière à dossier rabattable.

Equipement: une sophistication poussée:

Outre une dotation de série vraiment complète (des applications décoratives micrométalliques platinium aux appuis-tête actifs, en passant par les six airbags, les arceaux de sécurité actifs ou le régulateur de trajectoire ESP), l'A5 Cabriolet soigne aussi les détails. Telle la climatisation automatique «intelligente», qui enregistre la température sélectionnée à l'ouverture de la capote pour la restituer à sa fermeture.

Egalement raffinée, la sellerie cuir est protégée du rayonnement solaire grâce à une pigmentation colorée spéciale qui empêche que les sièges ne chauffent trop. En option, la «clé confort» déverrouille l'A5 Cabriolet au contact avec la poignée de porte, mais enregistre également les réglages personnels de la climatisation automatique. Elle découvre aussi la capote dans un rayon de 4 mètres autour du véhicule.

AUDI A5 CABRIOLET 1.8 TFSi

Poids à vide: env. 1595 kg

Longueur-hauteur: 4625 mm/1383 mm

Consommation: 5,7 l mixte

Capacité du coffre: 320-750 l

Cylindrée: 1798 cm3, 16 soupapes inj. directe turbo

kW/l/min: 118/à 4500 - 160 ch

Accélération 0-100 km/h: env. 8’’8

Vitesse maxi sur circuit: env. 223 km/h

Prix: 55 700 fr.

Ton opinion