L'Aar plonge la vieille ville de Berne en état d'alerte
Actualisé

L'Aar plonge la vieille ville de Berne en état d'alerte

BERNE – De violents orages ont touché les cantons de Berne et de Lucerne. La capitale est sur le qui-vive.

Après trois vagues d'intempéries en trois jours, l'état d'alerte a été décrété hier sur les rives de l'Aar en ville de Berne. Le débit de la rivière a dépassé les 374 m3 par seconde. Cette valeur est supérieure au niveau critique. Les autorités ont mobilisé les pompiers et une partie des effectifs de la protection civile dans la nuit de samedi à hier. Les habitants de la capitale ont été alertés par SMS afin qu'ils signalent tout débordement ou début d'inondation. Ils ont été également invités à mettre les objets menacés en lieu sûr. Des sacs de sable, des poutres et des tuyaux ont été placés aux endroits les plus exposés. Malgré cela, une partie des rives du quartier d'Altenberg ont été inondées. Des glissements de terrain se sont produits près de Thoune et à Langnau, dans l'Emmental. Dans la région de la Lenk, une étable à veaux a été la proie des flammes. C'est la foudre qui est vraisemblablement à l'origine de l'incendie. Toutefois, aucun animal n'a été blessé. Déjà interrompu durant des heures vendredi, le trafic ferroviaire sur la ligne du Brünig a été totalement rétabli hier après-midi. La ligne avait été coupée par un glissement de terrain. Les violents orages de la nuit de samedi à hier ont également provoqué des inondations et des glissements de terrain dans les cantons d'Obwald et de Lucerne. Des routes ont été coupées à Kriens et à Emmen à cause des inondations, et des arbres sont tombés sur la chaussée.

(ats/ap)

Ton opinion