Actualisé 08.12.2012 à 12:24

SuisseL'«Aargauer Zeitung» online va devenir payante

Après la «Neue Zürcher Zeitung» (NZZ), l'«Aargauer Zeitung» (az) a également décidé faire payer les articles publiés sur son site Internet.

Comme l'écrit le rédacteur en chef de l'az Christian Dorer dans un commentaire publié samedi, l'industrie de la musique gagne de l'argent sur Internet, cela devrait donc également être possible pour les médias traditionnels. Faute de quoi leurs contenus risquent de disparaître.

La tendance des éditeurs de journaux à faire payer leur offre online ne date pas d'hier. Le «New York Times» a été un des premiers à lancer le mouvement. La «NZZ» a estimé qu'il fallait «corriger les erreurs du passé» et fait payer depuis octobre certains contenus rédactionnels.

«Le Temps» pratique de cette manière depuis plus d'une année. Les «Freiburger Nachrichten» ont lancé récemment un nouveau site online dont les sujets rédactionnels exclusifs deviendront payants au terme de la phase d'introduction.

Le «Blick» introduira également une tarification au plus tard cet automne pour environ 20% de son offre en ligne. Chez Tamedia, qui édite notamment le «20 minutes», la plate-forme d'informations de «Finanz und Wirtschaft» est d'ores et déjà payante et certains contenus d'autres journaux du groupe pourraient le devenir. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!