Switzerlanders: «L'abandon de déchets nous préoccupe sur l'alpe»
Actualisé

Switzerlanders«L'abandon de déchets nous préoccupe sur l'alpe»

C'est dans le décor idyllique de l'Engadine que le Tyrolien Christian Bartl s'occupe de ses bovins black angus.

par
Noah Zygmont
1 / 7
Christian gère lAlp Muottas, en Engadine, et il est le seul en Suisse à faire estiver exclusivement des vaches black angus.

Christian gère lAlp Muottas, en Engadine, et il est le seul en Suisse à faire estiver exclusivement des vaches black angus.

Il y a sept ans, Christian a repris un vieux refuge centenaire et passe désormais ses étés en haut, sur l'alpe, en compagnie de sa fiancée: «Latmosphère, ici, est la plus belle qui soit.»

Il y a sept ans, Christian a repris un vieux refuge centenaire et passe désormais ses étés en haut, sur l'alpe, en compagnie de sa fiancée: «Latmosphère, ici, est la plus belle qui soit.»

kein Anbieter

Christian Bartl, 57 ans, nous ouvre la porte, pieds nus, sourire aux lèvres et chemise déboutonnée sur le haut. Il nous parle de son alpe, de ses vaches et de son auberge dans un accent bien tyrolien.

Christian gère l'Alp Muottas, en Engadine, et il est le seul en Suisse à faire estiver exclusivement des vaches black angus.

Il y a sept ans, Christian a repris un vieux refuge centenaire et passe désormais ses étés en haut, sur l'alpe, en compagnie de sa fiancée: «L'atmosphère, ici, est la plus belle qui soit.» Si un sentier panoramique longe le refuge situé à 2453 m d'altitude, la vraie particularité de l'alpe, ce sont ses vaches et ses veaux black angus. Il y en a 160, dont ils s'occupent 110 jours par an. Le reste du temps, les bêtes sont chez leurs propriétaires.

Chez Christian, les vaches vivent en élevage dit allaitant. «Nos vaches vivent dans la nature avec leurs veaux et un taureau. Les veaux boivent le lait de leur mère, les vaches se nourrissent d'herbe et d'herbes aromatiques. C'est là le secret de l'extraordinaire viande black angus.» Entre alpagistes, l'angus fait figure de catégorie reine. «Celui qui a, un jour, élevé ces bovins ne voudra plus jamais changer de race», déclare Christian.

Produits dénués d'emballage

Respect de l'environnement et développement durable lui tiennent à cœur. «L'abandon irresponsable de déchets nous préoccupe sur l'alpe également. Si les bêtes ingèrent du plastique par inadvertance, cela peut mal finir.» Aussi bien dans l'auberge que chez lui, Christian privilégie les produits dénués d'emballage plastique: «Seule exception, le thé glacé aux herbes des Alpes de l'Engadine, disponible uniquement en bouteilles PET pour le moment. Mais nous tenons à proposer cette boisson locale. Les autres boissons sont toutes vendues en verre.»

Christian a plusieurs projets en tête pour l'Alp Muottas. Il voudrait poursuivre son expansion et s'implanter sur d'autres sites. «J'ai une passion pour l'Engadine, et je veux la transmettre», explique Christian. S'il participe à «Switzerlanders», c'est pour promouvoir le tourisme et faire connaître la production de la viande black angus.

Maintenant, c'est ton tour: ­envoie-nous ta vidéo sur

switzerlanders.20min.ch

«Switzerlanders» est un projet culturel de Tamedia.

Michael Steiner explique le projet «Switzerlanders» et ce qu'il attend du matériel envoyé:

Switzerlanders: le lancement

Michael Steiner t'explique comment réaliser de belles vidéos:

Switzerlanders: marche à suivre

Présente-nous ta propre vision de la Suisse!

Envie de participer à la création du film «Switzerlanders»? Alors, munis-toi de ton smartphone ou d'un caméscope et partage avec nous, en une ou plusieurs vidéos, ta vision de notre pays, ta vie, tes épopées, tes sentiments et tes points de vue. Si aucune restriction n'est posée quant à la longueur des clips, ceux-ci doivent être impérativement filmés en mode paysage. Le jour de tournage, choisi pour représenter une journée ordinaire en Suisse, a été fixé au 21 juin. La date limite d'envoi est le 12 juillet 2019. Pour en savoir plus sur le projet et y participer: switzerlanders.20min.ch.

Ton opinion