Actualisé 11.09.2019 à 15:51

GenèveL'abolition de la taxe sur les chiens soumise au vote

Le référendum contestant la suppression de l'impôt sur les canidés a abouti.

de
jef
La taxe sur les chiens rapporte pour l'heure 2,1 millions de francs par an au Canton.

La taxe sur les chiens rapporte pour l'heure 2,1 millions de francs par an au Canton.

Keystone/Martial Trezzini

Le Conseil d'Etat a constaté ce mercredi l'aboutissement du référendum cantonal contestant l'abolition de l'impôt canin. Cette taxe rapporte 2,1 millions de francs par an au Canton. Elle avait été abolie en mars par le Grand Conseil, sous l'impulsion de l'UDC, qui avait été suivie par le MCG, le PLR et Ensemble à Gauche. Pour eux, cet impôt est antisocial. Le comité référendaire, qui juge normal de payer pour la propreté des rues, réunit des membres du PS, des Verts, du PDC et du PLR. La date du scrutin n'a pas encore été fixée.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!