Minorités linguistiques: L'absence d'italophones à la tête de la Poste fâche le Tessin

Actualisé

Minorités linguistiquesL'absence d'italophones à la tête de la Poste fâche le Tessin

Le Conseil d'Etat tessinois a écrit mardi au Conseil fédéral pour déplorer le manque de représentants italophones au sein du conseil d'administration de la Poste.

Il exprime son regret et demande plus d'attention pour la Suisse italienne.

«Le Conseil d'Etat tessinois constate avec regret qu'une fois de plus le Conseil fédéral n'a pas maintenu ses promesses» lors de la récente élection de deux nouveaux membres au sein du Conseil d'administration de la Poste, écrit le gouvernement cantonal.

«Une vérification menée auprès des divers conseils d'administration d'entreprises publiques fédérales a mis en lumière un bilan négatif pour ce qui est de la présence de membres italophones» poursuit l'Exécutif tessinois. «Ainsi, la Suisse italienne n'est représentée ni à la Poste, ni aux CFF, ni à Swisscom.»

Le Tessin rappelle qu'»un Etat fédéral comme la Suisse doit tenir compte des minorités culturelles et économiques et mettre un terme à cette situation inacceptable, rendant aux italophones l'attention et la dignité qu'ils méritent.»

(ats)

Ton opinion