Coupe de l'UEFA: L'AC Bellinzone ne méritait pas de perdre à la dernière
Actualisé

Coupe de l'UEFAL'AC Bellinzone ne méritait pas de perdre à la dernière

Héroïque, l'AC Bellinzone a tenu tête à Galatasaray nonante minutes durant, avant de tout perdre dans les arrêts de jeu.

L'an passé, à pareille époque, le taux d'absentiésme de Galatsaray face au FC Sion lui avait valu un handicap de trois buts après une demi-heure de jeu. Hier soir, les Turcs ont aussi couru après le ballon ou, tout au moins, derrière le score. Mauro Lustrinelli avait douché l'enthousiasme de la pléiade de vedettes stambouliotes et de ses 11'000 fanatiques.

Rangé en 4-4-2 militaire, l'équipe de Marco Schällibaum a joué sur ses qualités: solidarité, conviction, audace. Chaque fois repris par des Turcs soudainement lucides, l'ACB a longtemps resisté. En infériorité numérique, le néo-promu de Super League a gardé ses positions: quatre milieux de terrain assidus et une défense valeureuse, dont seule l'expérience des routiniers Kewell et Baros et la réussite de Lincoln sont venus à bout. «Je suis très fier de mes joueurs, a déclaré Schällibaum. J'ai vu une grande équipe, avec du coeur et de la qualité. Nous méritions le match nul.»

Aucune équipe suisse, jamais, ne s'est affranchie de Galatasaray en coupe d'Europe. L'épopée européenne des Granata s'achevera peut-être dans l'hystrie collective du stade Ali Sami Yen d'Istanbul. Il faudra 2 miracles pour passer, avait prédit Mauro Lustrinelli. Le 1er a failli avoir lieu hier. Alors qui sait, dans 2 semaines, comment les choses tourneront?

Télégramme

Parc St-Jacques, Bâle. 12 300 spectateurs. Arbitre: Corpodean (Rou). Buts: 32e Lustrinelli 1-0. 39e Kewell 1-1. 47e Sermeter 2-1. 51e Baros 2-2. 80e Baros 2-3. 89e La Rocca 3-3. 92e Lincoln 3-4.

Bellinzone: Gritti; Siqueira-Barras, Mangiaratti, La Rocca, Bernardet; Sermeter (90e Raso), Wahab, Rivera (67e Diarra), Gashi; Lustrinelli (74e Neri), Kalu.

Galatasaray: De Sanctis; Emre Asik, Meira, Servet; Kurtulus (73e Yildiz), Ayhan, Lincoln, Volkan; Baros, Nonda (61e Aydin), Kewell.ateurs.

Avertissements: 43e Kewell. 57e Meira. 71e Diarra.

Julien Caloz, Bâle

Le chat et la souris.

Par deux fois, l’AC Bellinzone a mené au score. D’abord grâce à l’efficacité de Mauro Lustrinelli, seul face au gardien, ensuite grâce à la précision de Sermeter. Mais, par deux fois, les Tessinois ne sont pas parvenus à préserver leur avantage. Puis Baros a donné une longueur d’avance aux siens avant que l’ACB n’égalise à une minute de la fin. Lincoln anéantira les espoirs des Tessinois dans les arrêts de jeu.

Ton opinion