Genève: L'accueil d'urgence des SDF durera toute l'année
Actualisé

GenèveL'accueil d'urgence des SDF durera toute l'année

L'hébergement de personnes dans une extrême précarité ne se fera plus seulement en hiver. Des places seront à disposition même en été.

par
ats/dra
Ville de Genève

La Ville de Genève veut en finir avec la politique du thermomètre en matière de prise en charge des sans-abri. Pour la première fois depuis 17 ans, l'hébergement d'urgence se prolonge durant l'été grâce à la Croix-Rouge genevoise, qui prend le relais avec 50 places à l'abri PC de Richemont.

Dans le cadre de l'hébergement hivernal en Ville de Genève, 1146 personnes ont été accueillies entre le 1er novembre et le 3 avril. Depuis cette date, qui a vu la fermeture de l'abri des Vollandes, et jusqu'à la fin octobre, 50 places sont disponibles pour les plus vulnérables dans le cadre du projet pilote de la Croix-Rouge genevoise, indique ce jeudi la Municipalité.

Ce projet inclut la mise en place d'un accompagnement social, en particulier pour les personnes qui auraient potentiellement droit à des prestations sociales. La présence d'une infirmière complète le dispositif afin de faciliter l'accès aux soins et de prévenir une détérioration de l'état de santé des bénéficiaires.

Déjà à pleine capacité

Depuis le 3 avril, une quarantaine de personnes ont fréquenté quotidiennement l'abri. Après un peu plus d'une semaine, il est déjà quasiment à pleine capacité, note la Ville.

Un bilan sera tiré à la fin de ce projet pilote. Il permettra de mieux connaître les besoins des bénéficiaires durant la période estivale, les réponses à apporter et les ressources à mettre en place.

La conseillère administrative Esther Alder, chargée de la cohésion sociale et de la solidarité, a salué l'engagement de la Croix-Rouge. La magistrate Verte souligne que cette collaboration entre l'institution, la Ville, le canton et des privés marque une étape importante vers l'objectif «zéro sans-abri» de la Feuille de route du Conseil administratif.

Ton opinion