Actualisé 15.10.2012 à 12:08

Meurtre de Lucie

L'accusation voudrait l'internement à vie

Interner ou non à vie l'assassin de Lucie: la Cour suprême argovienne doit, en appel, décider jeudi du sort de cet homme de 29 ans.

Le 29 février dernier, le tribunal de district de Baden (AG) l'a condamné à une peine de prison à perpétuité, assortie d'un internement simple.

Suite au jugement de première instance, le Ministère public et la famille de Lucie ont fait appel. Ils réclament l'internement à vie de l'homme qui a tué l'adolescente fribourgeoise âgée de 16 ans, le 4 mars 2009.

Les proches de Lucie et le procureur demandent en outre que la deuxième instance examine le chef d'accusation d'atteinte à la paix des morts. La Cour doit évaluer notamment si l'assassin a abusé du cadavre de sa victime. Elle doit aussi se prononcer sur le montant de la réparation pour tort moral, versée au frère et à la soeur de Lucie.

Jeudi, les juges cantonaux vont une nouvelle fois auditionner l'assassin, puis les deux psychiatres qui ont rédigé l'expertise à son sujet. Suivront le réquisitoire et la plaidoirie. Le jugement est attendu en principe le même jour. Les audiences ont lieu à Aarau.

Thérapie à long terme

Il y a près de six mois, le Ministère public n'a pas réussi à convaincre le tribunal de première instance à prononcer l'internement à vie de l'assassin. La Cour a préféré l'internement simple qui permet aux experts de réévaluer le cas régulièrement. Elle s'était basée sur les expertises psychiatriques qui n'excluaient pas la possibilité d'une thérapie à très long terme.

La défense a accepté la sentence pour assassinat. Le condamné a entretemps commencé à purger sa peine. Durant l'enquête et le procès, le cuisinier au chômage et toxicomane avait déclaré avoir agi dans le but de retourner en prison.

Condamné en 2004 déjà

Récidiviste, le jeune homme avait été libéré de manière conditionnelle sept mois avant son acte assassin. Il avait été condamné en 2004 pour tentative de meurtre.

Le jour de l'assassinat, il a abordé Lucie en gare de Zurich alors qu'elle était jeune fille au pair chez une famille schwyzoise. Il l'a attirée dans son appartement de Rieden bei Baden (AG), prétextant une séance de photos de mode. Le jeune homme l'a alors tuée brutalement avant de se rendre quelques jours plus tard à la police. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!