Tirs chez un coiffeur: L'accusé plaide non coupable
Actualisé

Tirs chez un coiffeurL'accusé plaide non coupable

L'homme qui avait tué huit personnes à Los Angeles dans un salon de coiffure a plaidé non coupable.

Un homme accusé d'avoir tué huit personnes dont son ancienne femme, dans une fusillade dans un salon de coiffure californien, a plaidé non coupable mardi devant le tribunal du comté d'Orange (Californie, ouest des Etats-Unis).

Scott Evans Dekraai, âgé de 42 ans, a été inculpé le 14 octobre de meurtres et de tentative de meurtre, après avoir ouvert le feu deux jours auparavant, dans un salon de coiffure de la station balnéaire de Seal Beach, au sud de Los Angeles, faisant huit morts et une blessée grave.

L'homme a comparu avec son avocat devant le juge Erick Larsh à la Cour supérieure du comté d'Orange pour son inculpation formelle à laquelle ont assisté des amis et des proches des victimes.

Le procureur Scott Simmons a déclaré qu'il pensait que la défense allait plaider la démence: «Nous pensons, nous, qu'il n'est absolument pas fou».

Il visait son ex-femme

Lors d'une précédente audience, le bureau du procureur avait fait savoir qu'il allait requérir la peine de mort contre M. Dekraai qu'il accuse d'avoir voulu tuer son ex-femme, employée dans ce salon de coiffure, en raison d'un conflit sur la garde de leur enfant de huit ans.

Toujours lors de cette précédente audience, son avocat, Robert Curtis, avait demandé aux autorités pénitentiaires de prescrire à son client des médicaments neuroleptiques et de lui fournir un «stimulateur de moelle épinière», un appareil l'aidant à marcher depuis un accident de bateau en 2007 qui l'a laissé définitivement handicapé.

Le juge avait ordonné un examen médical de l'accusé et rappelé que c'était au shérif de décider du traitement médical des détenus.

Une première audience de préparation du procès a été fixée au 24 avril. (afp)

Ton opinion