Actualisé 07.07.2014 à 08:56

Berne

L'ACS soutient l'initiative des 140 km/h

L'Automobile Club de Suisse soutient le texte «Pour une vitesse maximale de 140 km/h sur les autoroutes». L'organisation considère que l'initiative est «appropriée et judicieuse».

Les autoroutes ont été conçues pour une vitesse conseillée de 130 km/h, rappelle l'Automobile Club de Suisse (ACS) lundi dans un communiqué. En 1977, le Conseil fédéral a d'ailleurs fixé la vitesse maximale à cette hauteur.

En 1985, dans le cadre des débats sur la mort des forêts, le gouvernement a introduit les limitations à 80 km/h en dehors des localités et à 120 km/h sur les autoroutes. Et cela expressément comme mesure immédiate et limitée dans le temps jusqu'en 1987. Or ce régime provisoire est toujours en vigueur, dénonce l'ACS.

Pour l'organisation, 140 km/h - notamment lorsque les conditions de la route, la circulation et la visibilité - ne compromettent pas la sécurité, les autoroutes étant de loin les routes les plus sûres, argumente-t-elle.

Sans le TCS

L'initiative pour le relèvement de la vitesse maximale a été lancée en mai dernier par un comité alémanique soutenu par les Jeunes UDC. Il a jusqu'au 20 novembre 2015 pour déposer les 100'000 signatures nécessaires. Contrairement à l'ACS, le Touring Club Suisse (TCS) ne soutient pas le texte. Le problème des routes engorgées, selon lui, n'est pas tant lié aux limites de vitesses qu'à une infrastructure insuffisante.

Une autre initiative, du Parti des automobilistes, intitulée «pour des vitesses maximales raisonnables» a été lancée il y a plus d'un an. Ce texte demande de faire passer la limite à 130 km/h sur les autoroutes et à 100 km/h sur les routes principales hors des localités. (ats)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!