L'acteur Jim Carrey se mobilise pour Aung San Suu Kyi
Actualisé

L'acteur Jim Carrey se mobilise pour Aung San Suu Kyi

Pour une fois, il est sérieux, c'est inattendu et c'est pour la bonne cause.

L'acteur américain Jim Carrey s'implique pour informer ses compatriotes du sort d'Aung San Suu Kyi, la «dame de Rangoon», principale opposante à la junte militaire au pouvoir en Birmanie, en résidence surveillée depuis de longues années.

Agé de 45 ans, l'acteur apparait dans une vidéo du Centre d'action pour les droits de l'homme et de l'US Campaign for Burma. «Même si elle est comparée à Gandhi ou à Nelson Mandela, la plupart des Américains n'ont toujours pas entendu parler d'Aung San», déclare Jim Carrey dans ce message filmé, diffusé mardi sur YouTube.

Dans ce texte réclamant la libération du prix Nobel de la paix 1991, Jim Carrey rappelle que la junte birmane pratique également la répression contre les minorités ethnique, a détruit plus de 3.000 villages dans l'est du pays et forcé plus d'1,5 millions de personnes à fuir. Le régime a également enrôlé plus d'enfants-soldats que tous les autres pays au monde.

Suu Kyi, who is under long-term house arrest in the city of Yangon, received the Nobel Peace Prize in 1991 for her nonviolent efforts to bring down the military regime that rules over the Southeast Asian country.

The regime, led by General Than Shwe, has destroyed more than 3,000 villages in eastern Myanmar, also known as Burma, _ forcing more than a 1.5 million people to leave their homes _ and recruited more child soldiers than any other country in the world, Carrey says in his spot.

«Il faut que les gens du monde entier viennent à son aide, tout comme ils ont soutenu Mandela quand il était derrière les barreaux», a déclaré dans un communiqué Jeremy Woodrum, co-fondateur de l'U.S. Campaign for Burma. (ap)

Ton opinion