Nouveau plancher atteint: L'action UBS chute encore
Actualisé

Nouveau plancher atteintL'action UBS chute encore

Le titre a plongé de 4,94% à 9,05 francs, son plus bas niveau historique de clôture. En cours de séance il est même descendu jusqu'à 9,02 francs.

Son précédent plancher s'était inscrit à 9,35 francs le 24 février. L'action a pourtant démarré dans le vert. Mais elle n'a cessé de reculer et s'est installée dans le négatif dès la mi- journée, sur fond de débat et de pressions concernant le secret bancaire suisse.

L'indice Swiss Market Index (SMI) de ses 20 valeurs vedettes a terminé la semaine à un nouveau plus bas depuis mars 2003, lâchant 1,79% ou 78,57 points à 4311,61 points.

L'indice Swiss Leader Index (SLI/30 valeurs dont celles du SMI) a plongé de 2,27% à 604,80 points, et l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) a perdu 1,67% à 3625,55 points.

Même si les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis sont «atroces» selon la Maison Blanche, ils étaient conformes aux attentes. Mais la tendance du marché est toujours déprimée et les participants sont insécurisé.

Les assurances ont saigné

Comme la veille, c'est le secteur de l'assurance qui a le plus saigné, ainsi ZFS (-7,8% à 130,90 francs), Bâloise (-6,4% à 55,95 francs) et Swiss Re (-5,9% à 12,37 francs). Seule la nominative Swiss Life (-1,1% à 51,85 francs) a réussi à quelque peu échapper à la tendance.

Parmi les autres bancaires, Credit Suisse a aussi plongé de 4,5% à 23,96 francs, et Julius Bär de 7,0% à 21,24 francs).

Parmi les valeurs non financières également mal en point figurent Holcim (-4,1% à 32,80 francs), Synthes (-3,8% à 128,40 francs) et Kühne&Nagel (-3,0% à 55,75 francs). Le bon Roche a perdu 2,1% à 128,80 francs. Seules Swisscom (&0,8% à 321,25 francs), Nestlé, SGS et OC Oerlikon, parmi les valeurs SMI/SLI, ont clôturé la séance en zone positive.

OC Oerlikon (&13,3% à 31,26 francs) se démarque largement, l'action reste nettement haussière, toujours sous l'effet de la l'information communiquée mercredi, avec la publication des chiffres 2008, que le groupe répond aux conditions de crédit des banques.

(ats)

Ton opinion