Carnet noir: L'actrice Sylvie Joly est décédée
Actualisé

Carnet noirL'actrice Sylvie Joly est décédée

La comédienne et humoriste s'est éteinte à 80 ans dans la nuit de jeudi à vendredi.

La comédienne et humoriste française Sylvie Joly, pionnière du one-woman-show et des sketchs mordants, est décédée vendredi à l'âge de 80 ans, a annoncé son mari. Elle avait d'abord été avocate avant de s'orienter vers une carrière de comique.

«Elle s'est éteinte d'un arrêt cardiaque en fin de nuit, à notre domicile à Paris», a dit Pierre Vitry. Elle se démarquait par un humour féroce et pince-sans-rire.

A la veille de son 76e anniversaire, elle avait annoncé être atteinte de la maladie de Parkinson dans son autobiographie et souhaitait par cette révélation contribuer à mieux faire connaître la maladie.

Admiratrice de sa grande aînée, la comédienne Jacqueline Maillan, Sylvie Joly a inspiré de nombreux comiques dont Pierre Palmade, Muriel Robin ou Florence Foresti.

Plusieurs cinéastes dans les années 70

Déjà malade, elle avait réussi à jouer les dernières représentations de son spectacle «La Cerise sur le gâteau» et tourné le film «L'Auberge Rouge» de Gérard Krawczyk en 2007. Depuis, elle n'était pas remontée sur scène.

Parmi ses spectacles les plus connus figurent «La cigale et la Joly», «Ne riez jamais d'une femme qui tombe», «La vie, c'est pas de la rigolade» ou «Best of». Dans ses sketchs comme «l'après-dîner» ou «la coiffeuse», elle dépeignait ses contemporains avec une ironie cinglante.

Sylvie Joly a travaillé, dès les années 70, avec des cinéastes comme Yves Robert, Bertrand Blier, Jean-Pierre Mocky ou Claude Lelouch.

La réaction de Gad Elmaleh au décès de l'actrice:

(20 minutes/afp)

Ton opinion