Actualisé 19.05.2007 à 18:59

L'administration Bush est la «pire de l'histoire» en matière internationale

LITTLE ROCK, Arkansas - L'administration Bush est «la pire de l'histoire» en matière de relations internationales, estime l'ancien président démocrate américain Jimmy Carter dans un entretien publié samedi par le journal Arkansas Democrate-Gazette.

«Nous avons désormais avalisé le concept de guerre préventive (...) alors même que notre propre sécurité n'est pas directement menacée, quand nous voulons changer un régime ou redoutons que notre sécurité puisse à l'avenir être compromise», a déploré M. Carter, 82 ans, qui fut de 1977 à 1981 le 39e président des Etats-Unis.

Cela marque un changement «radical» par rapport aux politiques menées par «toutes les autres administrations», a-t-il souligné. Il a par ailleurs critiqué l'actuel président George W. Bush pour sa politique au Proche-Orient, relevant qu'il y a «zéro pourparlers de paix» entre Israël et Palestiniens.

L'administration Bush, a-t-il poursuivi, a de surcroît «abandonné ou directement» remis en cause tous les accords négociés par ses prédécesseurs en matière d'armes nucléaires et d'environnement.

Interrogé samedi par la BBC, M. Carter a par ailleurs eu des mots très durs pour le soutien apporté par le Premier ministre britannique Tony Blair au président Bush. «Abominable. Loyal. Aveugle. Apparemment servile», a-t-il lancé. «Et je crois que le soutien presque sans faille de la Grande-Bretagne aux politiques erronées du président Bush en Irak a été une tragédie majeure pour le monde».

Selon Jimmy Carter, ce soutien aura permis à l'administration Bush de dire: «OK, nous devons avoir plus raison d'agir comme nous le faisons que ne le pense le monde, puisque la Grande-Bretagne nous soutient». De ce fait, a-t-il estimé, cela a «rendu l'opposition moins efficace, a prolongé la guerre et accru la tragédie». (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!