23.01.2019 à 21:55

Greta Thunberg au WEFL'ado gréviste climatique se confie hors des caméras

La Suédoise de 16 ans a lancé la grève du climat. Elle est l'une des vedettes du Forum économique mondial (WEF). Rencontre.

de
Stefan Strittmatter

Après son discours marquant lors de la COP24 et les manifs qu'elle a inspirées, Greta Thun­berg a débarqué mercredi à Davos pour participer au WEF. Interview dans le train.

Comment vivez-vous l'attention médiatique?

Je pense qu'il est bon qu'on s'intéresse davantage aux questions climatiques, mais personnellement, je déteste être au centre de l'attention.

Qu'attendez-vous du WEF?

Je n'attends rien, mais j'espère beaucoup. J'aimerais attirer l'attention sur l'urgence. Je vais faire un sit-in, avec plein d'habits chauds ça ira.

C'est un passe-temps inhabituel pour une fille de votre âge

Là n'est pas la question. Ce n'est pas quelque chose que je veux faire, mais quelque chose que je dois faire. Mon âge est un atout: si un enfant s'exprime, les adultes se sentent coupables. Je leur dis que leur génération a volé notre futur.

Comment réagissez-vous après que 22 000 étudiants en Suisse ont suivi votre exemple en faisant grève?

Ça m'a fait plaisir. Je ne suis pas une leader, mais je suis tombée au bon moment, à une époque où de plus en plus de gens s'éveillent et remarquent que rien ne change s'ils ne ripostent pas. J'ai montré à la jeune génération un moyen de faire entendre sa voix.

Qui est Greta Thunberg

L'adolescente suédoise est le nouveau visage de l'écologisme. Elle prendra la parole vendredi 26 janvier au Forum économique de Davos.

Donc, est-ce que tout changera quand ils pourront voter?

J'ai bien peur que non, car il n'y a pour l'instant aucune loi soumise au vote qui permet de lutter contre le changement climatique. Nous devons aussi faire pression sur ce point.

Avez-vous un message pour vos fans suisses?

Il ne faut pas s'arrêter maintenant, parce que ce n'était pas une action unique. Nous devons être clairs: ce n'est que le début!

1 / 6
Greta Thunberg, militante climatique suédoise âgée de 16 ans, a fait 33 heures de train pour se rendre à Davos pour le World Economic Forum. Nous l'avons retrouvée dans le train au départ de Zurich.

Greta Thunberg, militante climatique suédoise âgée de 16 ans, a fait 33 heures de train pour se rendre à Davos pour le World Economic Forum. Nous l'avons retrouvée dans le train au départ de Zurich.

Oskar Moyano
«Grève de l'école pour le climat»: C'est le slogan brandi par la jeune femme depuis l'été dernier, tous les vendredi. Il essaime désormais dans toute l'Europe, et a été suivi par près de 22'000 jeunes suisses la semaine dernière.

«Grève de l'école pour le climat»: C'est le slogan brandi par la jeune femme depuis l'été dernier, tous les vendredi. Il essaime désormais dans toute l'Europe, et a été suivi par près de 22'000 jeunes suisses la semaine dernière.

Oskar Moyano
«Je n'attends pas grand chose du WEF, mais j'en espère beaucoup», explique Greta Thunberg.

«Je n'attends pas grand chose du WEF, mais j'en espère beaucoup», explique Greta Thunberg.

Oskar Moyano

L'ado qui fait bouger la jeunesse

Agée de 16 ans, la Suédoise Greta Thunberg fait la grève de l'école tous les vendredis depuis l'été dernier. Elle demande au Parlement suédois de se conformer à l'accord de Paris. Elle est devenue le fer de lance d'un mouvement de jeunes en Europe et dans le monde, mobilisés pour alerter les politiques sur l'urgence climatique. Ils étaient 22000 dans les rues de Suisse vendredi dernier. Greta Thunberg prendra la parole demain au WEF.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!