Actualisé 27.07.2012 à 14:03

Noyade évitée à Genève

L'ado secourue par une sage-femme

Une jeune femme a fait un malaise jeudi en fin d'après-midi à Baby-Plage. Des témoins l'ont secourue et lui ont administré un massage cardiaque. Ses jours étaient en danger.

de
jef
Baby-Plage, ici en juillet 2009, est située à mi-chemin entre le jet d'eau et le Port-Noir.

Baby-Plage, ici en juillet 2009, est située à mi-chemin entre le jet d'eau et le Port-Noir.

Une adolescente de 18 ans a failli se noyer jeudi à 18h à Baby-Plage. Elle a été ramenée sur la terre ferme, inanimée, par un nageur évoluant à proximité, rapporte la «Tribune de Genève». Lors de son transfert à l'hôpital, elle n'avait pas repris connaissance.

Sa nièce d'une dizaine d'années donne l'alerte

La jeune femme se baignait à une trentaine de mètres du rivage avec sa nièce, âgée d'une dizaine d'années, lorsqu'elle a subitement coulé. C'est la fillette, affolée, qui a donné l'alerte, criant «Ma tante ne remonte pas!» Un homme est alors parvenu à remonter l'adolescente à la surface. Plusieurs personnes sont alors venues à son aide, dont Marc-Christian, qui travaille en milieu hospitalier.

Massage cardiaque et respiration artificielle

C'est lui qui a appelé les secours. Puis, avec trois autres individus, il a administré un massage cardiaque à la nageuse et pratiqué la respiration artificielle jusqu'à ce qu'elle soit prise en charge par une équipe médicale. «Il est très important de ne pas attendre pour intervenir», estime Marc-Christian, sage-femme de son état.

Lorsqu'elle a été transférée aux Hôpitaux universitaires genevois, les jours de l'adolescente étaient en danger. L'institution médicale ne donne aucune information sur son état actuel.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!