Genève: L'affaire de la fraude électorale sera classée
Actualisé

GenèveL'affaire de la fraude électorale sera classée

Les faits étaient survenus juste avant les élections cantonales d'avril 2018. Un avis de prochaine clôture vient d'être communiqué aux parties.

par
jef
Aucune fraude n'entache les élections cantonales d'avril 2018.

Aucune fraude n'entache les élections cantonales d'avril 2018.

Keystone/Salvatore di Nolfi

«Raconter n'importe quoi dans un café n'est pas encore pénal.» Me Benjamin Grumbach résume ainsi l'épilogue de l'affaire de la «vraie-fausse» fraude qui avait éclaté juste avant les élections cantonales d'avril 2018. Sa cliente avait prétendument été en mesure de vendre des bulletins de vote vierges et signés. Le procureur général Olivier Jornot vient d'annoncer aux parties qu'il allait classer les faits de fraude électorale, de corruption électorale et de tentative d'escroquerie dont étaient soupçonnée la prévenue.

Ton opinion