L'affaire Elf refait parler d'elle
Actualisé

L'affaire Elf refait parler d'elle

Deux des principaux protagonistes suisses de l'affaire Elf sont rejugés à Genève pour blanchiment d'argent aggravé.

Leur procès s'est ouvert hier devant la Cour correctionnelle. Ils risquent la prison ferme. Ils avaient précédemment écopé de peines avec sursis, jugées trop clémentes par le procureur général Daniel Zappelli, appuyé en dernière instance par le Tribunal fédéral.

Les deux accusés sont poursuivis pour avoir aidé l'ancien numéro deux de la compagnie Elf, feu Alfred Sirven, à blanchir 46 millions de francs détournés des caisses du géant pétrolier français. Des circuits financiers complexes avaient été mis en place pour faire disparaître l'argent. La Cour doit aussi rejuger un expert-comptable. Le procès se poursuit jusqu'à vendredi.

(ats)

Ton opinion