L'affaire McLaren est close
Actualisé

L'affaire McLaren est close

La Fédération internationale (FIA) a annulé une audience prévue à Paris le 14 février. Elle a de fait refermé le dossier de l'affaire d'espionnage de l'écurie McLaren sur Ferrari.

La réunion du 14 février devait porter sur l'homologation de la nouvelle voiture McLaren pour 2008 car la FIA soupçonnait l'écurie britannique d'avoir utilisé dans sa conception d'éléments illégalement obtenus aux dépens de Ferrari. La reconnaissance par McLaren, la semaine dernière, que les soupçons de la FIA étaient fondés avait conduit Max Mosley, président de la FIA, a recommander la suppression de la réunion et la fin des poursuites.

L'écurie britannique a déjà été sanctionnée du retrait de tous ses points au championnat du monde des constructeurs pour la saison 2007 et d'une amende de 100 millions de dollars pour espionnage à l'encontre de Ferrari.

(si)

Ton opinion