Actualisé 17.08.2007 à 09:40

L'affaire Suva devant la justice

Les dix inculpés dans l'affaire immobilière qui a éclaboussé la Suva comparaîtront dès novembre prochain devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone.

Ils devront répondre notamment d'escroquerie, faux dans les titres commis dans l'exercice de fonctions publiques et corruption de fonctionnaires.

L'affaire de prix de vente d'immeubles sous-évalués avait fait grand bruit en automne 2005. L'ancien chef du secteur immobilier de la Caisse nationale suisse en cas d'accident (Suva) et un agent immobilier tessinois avaient passé plus de trois mois en détention provisoire.

Les transactions en cause n'ont finalement occasionné aucun dommage financier à l'entreprise. Par le biais d'une convention, la Suva est redevenue propriétaires des immeubles dont les actes de vente ont été considérés comme nuls. Entreprise indépendante de droit public, la Suva est cependant restée sous pression politiquement. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!