Actualisé 07.06.2006 à 15:03

L'«affaire Vonlanthen» perturbe la Nati

L'équipe de Suisse a effectué une dernière séance d'entraînement mercredi matin à Freienbach avant le grand départ jeudi pour l'Allemagne.

Une séance qualifiée d'intensive et joyeuse à laquelle, bien sûr, n'a pas participé Johan Vonlanthen, son remplacement par Hakan Yakin devant être entériné par la FIFA dans la journée.

Les joueurs n'ont pas souhaité s'exprimer sur l'«affaire Vonlanthen». Le capitaine Johann Vogel a, toutefois, tenu à préciser que «Johan Vonlanthen demeure un joueur important dans l'optique de l'Euro 2008». Pour Köbi Kuhn, «seule compte aujourd'hui la Coupe du monde. Nous sommes dans la dernière ligne droite de la préparation. Nous devons afficher une concentration totale».

Mis en cause par Johan Vonlanthen, les docteurs Cuno Wetzel, Roland Grossen et Ruedi Roder ont donné des nouvelles rassurantes pour Philippe Senderos et Valon Behrami. Le Genevois souffre d'une contracture à la cuisse, le Tessinois de douleurs aux adducteurs. «Ils vont beaucoup mieux, assure Ruedi Roder. Si la Suisse avait dû disputer une rencontre mercredi, Philippe et Valon auraient été opérationnels».

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!