Cyclisme: L'Agence antidopage enquête sur Wiggins et Sky

Actualisé

CyclismeL'Agence antidopage enquête sur Wiggins et Sky

Bradley Wiggins et les dirigeants de son équipe Sky sont sous enquête pour un colis médical reçu avant le Tour de France 2011.

Bradley Wiggins.

Bradley Wiggins.

photo: Keystone

Selon le quotidien britanniqueDaily Mail, la Fédération britannique de cyclisme n'avait pas pu identifier la substance présente dans le colis, mais avait indiqué que l'envoi ne contenait pas de triamcinolone, un stéroïde qui traite les problèmes d'asthme dont souffre Wiggins.

Le lauréat du Tour de France 2012 et quintuple champion olympique s'est défendu mi-septembre des accusations de dopage suscitées par la publication d'informations confidentielles par le groupe de hackers informatiques «Fancy Bears», expliquant avoir bénéficié d'une autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (AUT) pour prendre un produit interdit.

Injections

La fuite a révélé que Wiggins avait bénéficié d'injections d'un stéroïde interdit, le triamcinolone, pour traiter son asthme avant trois courses majeures (les Tour de France 2011 et 2012, et le Giro 2013).

De son côté, l'UKAD a simplement indiqué dans la nuit de jeudi à vendredi «enquêter sur des actes répréhensibles présumés dans le cyclisme», l'organisme ne souhaitant «pas commenter davantage» afin de protéger l'enquête. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion