Fouille à l'aéroport: «L'agent m'a touché le vagin»
Actualisé

Fouille à l'aéroport«L'agent m'a touché le vagin»

Une ancienne Miss America a dénoncé une fouille impudique d'une agente aéroportuaire et a lancé une pétition sur Twitter contre ces fouilles manuelles renforcées.

Dans une video affichée sur son site, Susie Castillo, 31 ans, raconte, en pleurs et traumatisée, sa fouille par une employée de l'agence de sécurité des transports TSA à l'aéroport de Dallas (Texas) en revenant du Brésil la semaine dernière.

Après avoir préféré une fouille manuelle au scanner corporel dont elle craint l'accumulation des radiations parce qu'elle voyage beaucoup, dit-elle, la jeune femme affirme avoir subi une fouille proche de «l'agression sexuelle».

«L'agent m'a touché le vagin», dit-elle en pleurant. «Le fait qu'on me fasse choisir entre être agressée sexuellement et passer à travers une machine dangereuse pour la santé me bouleverse», ajoute la Miss America 2003 en racontant que la responsable de la TSA l'a touchée par quatre fois entre les jambes au cours de cette fouille.

«Je pleure parce que je suis réellement fâchée en tant qu'Américaine d'avoir à endurer tout cela», ajoute l'ancienne reine de beauté maintenant comédienne en brandissant la réclamation qu'elle a rédigé sur une carte à l'intention des services de la TSA de Dallas.

«Je me sens violentée et dégradée», a conclu Susie Castillo qui lance une pétition sur le site de microblogs Twitter pour demander l'arrêt des fouilles «invasives» de la TSA.

Les nouvelles procédures de fouilles de l'administration de la sécurité des transports, mises en place ces derniers mois avec la généralisation des scanners corporels, ont provoqué d'autres réactions scandalisées comme la fouille approfondie en novembre dernier d'une enfant de trois ans, terrorisée et en larmes dans un aéroport du Tennessee (sud). (afp)

Ton opinion