Actualisé 23.07.2018 à 09:32

Energy Challenge

L'agneau est dangereux pour l'environnement

La viande d'agneau, véritable danger pour l'environnement.
Notre alimentation a une grande influence sur notre empreinte écologique. Les aliments ci-après nuisent considérablement au climat et à l'environnement.

de
Stephanie Sigrist
1 / 9
La viande: en général, les produits d'origine animale comme la viande, les oeufs et le lait consomment  nettement plus d'énergie grise que les aliments végétaux. Le Suisse moyen pourrait réduire son empreinte écologique alimentaire de 24% en adoptant un régime végétarien, voire de 40% grâce à une alimentation purement végétale.

La viande: en général, les produits d'origine animale comme la viande, les oeufs et le lait consomment nettement plus d'énergie grise que les aliments végétaux. Le Suisse moyen pourrait réduire son empreinte écologique alimentaire de 24% en adoptant un régime végétarien, voire de 40% grâce à une alimentation purement végétale.

Keystone
L'agneau: d'après «Business Insider», jusqu'à 39 kilos démissions de CO2 sont générés pour produire un kilo de viande d'agneau. On ne dispose pas de valeurs exactes pour la Suisse. Les émissions de CO2 sont peut-être plus basses pour les produits suisses du fait de l'absence de longs trajets à l'intérieur du pays et à l'étranger. Cependant, toujours d'après «Business Insider», la production de viande d'agneau est surtout nuisible à l'environnement en raison des émissions gazeuses des jeunes moutons.

L'agneau: d'après «Business Insider», jusqu'à 39 kilos démissions de CO2 sont générés pour produire un kilo de viande d'agneau. On ne dispose pas de valeurs exactes pour la Suisse. Les émissions de CO2 sont peut-être plus basses pour les produits suisses du fait de l'absence de longs trajets à l'intérieur du pays et à l'étranger. Cependant, toujours d'après «Business Insider», la production de viande d'agneau est surtout nuisible à l'environnement en raison des émissions gazeuses des jeunes moutons.

Keystone
Le boeuf: la production de viande de boeuf représente l'un des plus grands dangers pour l'environnement, avec la viande d'agneau. Selon une étude du WWF, jusqu'à 15'000 litres d'eau sont nécessaires pour produire un kilo de viande boeuf et il en résulte 15 kilos démissions de CO2.

Le boeuf: la production de viande de boeuf représente l'un des plus grands dangers pour l'environnement, avec la viande d'agneau. Selon une étude du WWF, jusqu'à 15'000 litres d'eau sont nécessaires pour produire un kilo de viande boeuf et il en résulte 15 kilos démissions de CO2.

Keystone

D'après le WWF, l'alimentation représente un tiers de la pollution due à la consommation en Europe. Sa production en est la principale responsable; l'emballage, le transport, le stockage, la préparation et l'élimination ont en général un rôle moindre. L'élevage a le plus fort impact sur l'environnement car il requiert des ressources importantes et émet significativement plus de gaz à effet de serre que la culture d'aliments végétaux.

Le WWF affirme que les protéines animales sont en moyenne responsables de la moitié de la pollution liée à l'alimentation. De manière générale, un repas végétarien a trois fois moins d'impact sur le climat qu'un plat à base de viande. L'alimentation végane serait quant à elle encore meilleure pour l'environnement. Ainsi, l'empreinte écologique alimentaire du Suisse moyen pourrait être réduite de 24% s'il adoptait un régime végétarien. Pour les véganes, qui renoncent à tous les produits d'origine animale, cette empreinte écologique est même inférieure de 40%.

Pourtant, les aliments d'origine végétale, tels que l'avocat, le quinoa et les superfruits représentent un danger pour l'environnement en raison de leur mode de production ou des longs trajets d'acheminement jusqu'en Suisse. Le diaporama ci-dessus montre les aliments qui nuisent au climat et à l'environnement.

Energy Challenge 2018

L'Energy Challenge 2018 est une action nationale de SuisseEnergie et de l'Office fédéral de l'énergie (OFE) pour sensibiliser aux thèmes de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Cette année, l'objectif est que la population suisse et les partenaires de l'Energy Challenge 2018 économisent au total 30 millions de kilowattheures. En tant que partenaire médiatique, 20 minutes documente ces sujets avec des reportages, des entretiens, des conseils énergétiques et des quiz. Plus d'informations à ce sujet sur l'application gratuite Energy Challenge pour Android ou pour iOS.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!