Suisse: L'agroalimentaire redoute l'accord-cadre
Actualisé

SuisseL'agroalimentaire redoute l'accord-cadre

Le comité de l'Association suisse pour un secteur agroalimentaire fort craint que le projet d'accord-cadre avec l'UE soit la porte ouverte au libre-échange débridé.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Le comité de l'Association suisse pour un secteur agroalimentaire fort (ASSAF) demande au Conseil fédéral d'améliorer le projet d'accord-cadre institutionnel avec l'UE.

Le projet d'accord institutionnel constitue une étape préliminaire pour un accord de libre-échange agricole, indique le Service d'information agricole (LID) lundi. Actuellement, il n'est pas possible d'identifier clairement quelles aides d'Etat pourraient être visées dans le cadre de mises à jour futures.

Le secteur agroalimentaire suisse est touché par l'accord institutionnel avec l'Union européenne car l'accord du 21 juin 1999 relatif aux échanges de produits agricoles y sera soumis. L'ASSAF craint que la marge de manoeuvre de la Suisse pour la conception de conditions cadres attractives pour le secteur agroalimentaire soit restreinte par l'accord institutionnel. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion