Politique migratoire: L'aide au développement pousse à émigrer
Actualisé

Politique migratoireL'aide au développement pousse à émigrer

Selon une étude menée par Foraus, le forum indépendant de politique étrangère, une aide au développement efficace ne retient pas les personnes dans leur pays, au contraire.

Pour entreprendre le périple vers leur terre d'accueil, ces migrants ont du réunir de très importantes sommes d'argent.

Pour entreprendre le périple vers leur terre d'accueil, ces migrants ont du réunir de très importantes sommes d'argent.

L'aide au développement ne permet pas de freiner l'immigration en provenance des pays pauvres vers la Suisse. Au contraire: si elle est efficace, elle ouvre de nouvelles voies pour les émigrants potentiels. Telle est la conclusion d'une étude de Foraus, le forum indépendant de politique étrangère.

Ce n'est pas la misère insupportable qui pousse à l'émigration, mais un revenu économique suffisant pour entreprendre le risque et les coûts du voyage. Ainsi, le démarrage économique d'un pays tend à augmenter l'émigration.

«Bosse de migration»

Ce phénomène appelé «bosse de migration» n'a encore aucun écho dans les débats sur la migration, constate Foraus dans son étude rendue publique jeudi. Pourtant, le sujet est déterminant pour les politiques migratoires futures.

Foraus ne remet pas en cause l'aide au développement, mais les arguments de l'administration fédérale: celle-ci semble se promettre des avantages en termes de communication en soutenant que l'aide au développement réduit l'immigration.

Stratégie risquée

Cette stratégie est risquée, selon Foraus: elle génère des faux espoirs en faisant miroiter - notamment aux milieux politiques - une diminution rapide de l'immigration. L'administration fédérale créé ainsi des attentes exagérées quant à la faculté de la Suisse de réguler la migration.

D'autre part, le risque existe que l'aide au développement ne soit pas utilisée pour réduire la pauvreté, son but premier, mais pour réguler les flux migratoires. (ats)

Ton opinion