France: L'aigle qui dérange
Actualisé

FranceL'aigle qui dérange

Comme Genève-Servette, l'OGC Nice précède ses matches par un majestueux vol de rapace. La Ligue veut mettre fin à cela.

par
Robin Carrel

Samedi dernier, le club niçois a décidé de braver l'interdiction de cette animation animale faite deux jours plus tôt par la Ligue du Football Professionnel (LFP), avant son match de Ligue 1 face à Bastia. Selon les pontes de la Ligue, le rapace aurait «un comportement dangereux» pour les spectateurs de l'Allianz Riviera.

Quelques semaines auparavant, à l'occasion de la réception du Paris Saint-Germain, l'aigle était allé se perdre sous le toit du stade (voir vidéo ci-dessus). Cet incident avait causé le report du début de la partie. Cela n'est pas sans rappeler le dernier «Winter Classic» entre Genève-Servette et le Lausanne HC au Stade de Genève. L'animal fétiche des «Grenat» était alors allé se poser... dans les supporters vaudois.

Tant les supporters de Nice que le Maire de la ville Christian Estrosi se sont élevés contre cette décision. «J'appelle la Ligue à revenir sur son choix. L'aigle est un symbole de rassemblement», a notamment tweeté l'élu azuréen. Les fans ont eux aussi protesté sur les réseaux sociaux. Le club, lui, a fait officiellement appel.

Ton opinion