Corée du Sud: L'alcool rend violent, les bières préviennent
Actualisé

Corée du SudL'alcool rend violent, les bières préviennent

En Corée, les bouteilles de bière contiennent désormais des messages de prévention contre la violence des individus sous l'influence de l'alcool.

Le premier fabriquant de boissons alcoolisées de Corée du Sud a annoncé jeudi qu'il apposait désormais sur ses bouteilles une mise en garde contre la violence provoquée par l'alcool, dans ce pays qui est un fort consommateur de spiritueux.

Les bouteilles de bière et de soju --un alcool fort coréen à base d'alcool de riz-- vendues à Séoul par le groupe Hite-Jinro portent depuis mardi l'avertissement: «Cessons la violence causée par l'alcool. Améliorons notre culture de la boisson!». Hite-Jinro est le premier fabriquant de soju et le deuxième de bières en Corée du Sud.

Cette campagne, menée en coordination avec la police, vise à freiner les actes de violence découlant d'une trop forte consommation d'alcool, et autres comportements délictueux, a indiqué un porte-parole. La consommation annuelle par adulte sud-coréen de spiritueux (whisky, vodka...) est de 9,57 litres, soit la plus élevée au monde, selon des chiffres 2005 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publiés en 2011.

Les comportements délictueux imputés à l'alcool sont nombreux mais la justice se montre souvent indulgente dans ces cas-là. En 2009, l'auteur d'un viol sur un enfant avait écopé de 12 ans de prison, alors que l'accusation réclamait beaucoup plus, le juge ayant estimé que le coupable avait agi sous l'emprise de l'alcool. Le verdict avait déclenché un mouvement d'indignation dans le pays. (afp)

Ton opinion