Etude: L'allaitement, bon pour la fertilité masculine?
Actualisé

EtudeL'allaitement, bon pour la fertilité masculine?

Une étude menée en Belgique suggère que le non-allaitement des bébés pourrait réduire fortement la fertilité masculine à l'âge adulte.

par
cam
Les bébés nourris au biberon pourraient être moins fertiles, une fois en âge de procréer. (photo: dr)

Les bébés nourris au biberon pourraient être moins fertiles, une fois en âge de procréer. (photo: dr)

Les conclusions de l'étude, réalisée par une équipe de l'Unité de toxicologie et pharmacologie appliquée de l'Université de Louvain (UCL), se veulent claires: les petits garçons qui ne sont pas nourri au sein lors des premiers mois de leur vie voient leur fertilité réduite de 20 à 25 % à l'âge adulte, rapporte lalibre.be.

Ces travaux ont été publiés en ligne hier dans JAMA Pediatrics et ont été menés dans le cadre d'une étude épidémiologique plus large, visant à évaluer l'impact de l'environnement et du mode de vie sur la santé des adolescents.

Durant l'étude, menée sur près de 800 adolescents de la région wallonne, les chercheurs ont découvert que l'allaitement au sein est associé à une augmentation très significative de l'inhibine B, une augmentation étroitement corrélée au nombre de mois d'allaitement. En moyenne, les enfants non allaités au sein avaient 20 à 25 % d'inhibine B en moins que ceux qui l'ont été pendant plus de quatre mois.

Chez ces enfants allaités donc exclusivement au lait pour bébés (ou lait de vache), le risque d'hypofertilité était multiplié par trois.

Les chercheurs concèdent toutefois qu'à ce stade, ils ignorent si cette différence est liée aux qualités du lait maternel ou à des perturbateurs endocriniens provenant du biberon ou présents dans le lait de vache.

Reste que le message à faire passer est clair, pour les auteurs de l'étude: celui que n'ont de cesse de répéter les pédiatres, à savoir allaiter au sein le plus longtemps possible. Dans ses directives officiels, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un allaitement exclusif au sein jusqu'à l'âge de six mois.

Ton opinion