Réservations en ligne: L'Allemagne met son veto à booking.com
Actualisé

Réservations en ligneL'Allemagne met son veto à booking.com

L'Office anticartel allemand s'oppose à de nouvelles clauses imposées aux hôteliers par le site de réservations en ligne.

Booking.com a également été épinglé par les autorités d'autres pays européens.

Booking.com a également été épinglé par les autorités d'autres pays européens.

Kein Anbieter/dr

Les autorités allemandes de la concurrence ont exigé du site de réservation en ligne booking.com qu'il modifie encore certaines des clauses qu'il impose aux hôteliers. Elles jugent que certaines règles restreignent la concurrence entre hôtels.

«L'Office anticartel a interdit l'utilisation des clauses de meilleur prix de Booking. Il réclame au portail de réservations de retirer, d'ici le 31 janvier 2016, ces clauses de ses conditions générales d'utilisation, tant que cela concerne des établissements en Allemagne», affirme l'office dans un communiqué.

Pas une première

Booking.com a également été épinglé par les autorités d'autres pays européens. Au printemps, le portail a déjà été dans le collimateur de l'office allemand.

Ce dernier avait alors exigé que le site n'oblige plus les hôteliers voulant être référencés sur son site à lui réserver les prix les plus bas, la plus grande disponibilité et les meilleures conditions d'annulation, que ce soit pour les réservations sur internet ou non.

Le site internet avait alors modifié, à l'été, ses clauses. Mais celles-ci maintenaient toujours que les prix sur les sites privés des hôtels ne pouvaient pas être inférieurs à ceux que l'on trouve sur booking.com. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion