Actualisé 04.03.2013 à 08:45

Initiative MinderL'Allemagne veut lutter contre les salaires abusifs

L'acceptation de l'initiative Minder contres les rémunérations abusives suscite un vif intérêt en Allemagne. Le parti social-démocrate veut faire passer une loi similaire.

de
Olivia Fuchs

Lundi, plusieurs journaux étrangers ont titré sur le triomphe de Thomas Minder. De nombreux sites parlent de «vote de protestation» des Suisses contres les salaires abusifs.

Pour la «Süddeutsche Zeitung», «les Suisses ont non seulement pu protester, mais aussi pu prendre une décision.»

«Une votation populaire comme celle-là serait acceptée dans un grand nombre de pays», estime pour sa part la «Frankfurter Allgemeine Zeitung».

Servir d'exemple

L'initiative contre les rémunérations abusives pourrait désormais servir d'exemple à l'Allemagne, écrit «Blick». «Cette initiative populaire est un pas dans la bonne direction», a affirmé à la «Neue Osnabrücker Zeitung» Joachim Poss, chef de section du SPD (parti social-démocrate). Selon lui, les «gens ont en marre des systèmes à bonus démesurés».

«La Suisse est désormais un exemple contre les excès salariaux dans les différentes branches économiques», estime pour sa part Jürgen Trittin, chef de section des Verts d'Allemagne. Il voudrait que son pays mette en place des règles plus strictes en la matière.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!